NOTICE: The text below was created automatically and may contain errors and differences from the contract's original PDF file. Learn more here

ANNEXE A 2 : LISTE ET DESCRIPTION DES MINES DU PROJET



N°pE

525



CalTés



DESCRIPTION

est composé de 2 (Deux) écailles



MINES

KAMOTO



13



RESERVES INITIALES



Le gisement de KAMOTO

majeures:

,. KAMOTO Principal ,

KAMOTO Etang.



AVEC NIVEAUX ET N°

D'ESTIMA TION

KTO-PPAL 870



E273/1





C'est un gisement naturel sédimentaire du Groupe des Mines du

KAT ANGIEN. Il forme une structure synclinale faillée avec un

flanc monoclinal au Sud un pendage en dressant et semi

dressant formant au Nord une plateure. Il est fracturé. Des

failles avec injections des formations de RAT Lilas divisent le

gisement en plusieurs blocs. Une faille limite le synclinal au

Nord le séparant avec d'autres écailles.



Cu





E299



Co



755.953



1



-



0,80%



TOTAL



"0



Co



Cu

3.970.082



1



1



182.724





3,30%





4,49%



1



0,40/0



Cu





La minéralisation est cuprocobaltifère oxydée en surface et

mixte sulfurée en profondeur (moyenne de 4,5

Cu et 0,5

Co). Cette minéralisation est localisée dans deux ore bodies

réguliers de 9 à 12 m d'épaisseur chacun.



1



250.027





4,90/0





Le gisement a été défini par une importante campagne de

prospection qui a déterminé les limites du calcul des réserves

géologiques.

...



"0



Co



3.214.129



1



432.751

0,51/0



~JfK

~ ~/

t~

iL



Une minéralisation lenticulaire avec des teneurs plus faibles

s'observe aussi dans les RSC séparant les deux corps minéralisés

et dans les formations (SDS + CMN) du toit du gisement.

D'autres substances minérales de concentration mineure telle

que l'or, "argent et autres métaux non ferreux accompagnent

cette minéralisation. Ils seront déclarés si les teneurs

atteignent des valeurs significatives valorisables dans les

gisements ou les produits.

Ce gisement a été d'abord exploité en carrière et

cette

exploitation

s'est poursuivie en souterrain par la mine de

KAMOTO don,t les travaux avaient été entrepris en 1958 et le

fonçage des puits en 1959.

La production à l'échelle de la mine a débuté en 1970, le

programme est passé de 1.000.0000 ts/an en évoluant pour se

stabiliser à 3.000.000 ts/an, ce qui faisait une moyenne de

production de :. 10.000 ts/jour.

METHODES D'EXPLOITATION

3 (Trois) méthodes principales sont en cours







Le Sub Level Caving (Reprise des piliers) ;

Le Cut and Fill dans la partie supérieure du gisement ;

Les chambres et piliers en plateure.



2



ri



Sub Level CavinQ

Le foudroyage constitue dans cette méthode le moyen

d'abattage où on récupère le minerai abattu jusqu'à l'apparition

des stériles.

Les phases de travail au Caving sont

traçage tous les 10 m des niveaux d'exploitation

creusement du chassage au mur des couches minéralisées et

parallèle à celles-ci ;

creusement des recoupes perpendiculaires au chassage et

parallèles entre -elles ;

abattage du minerai compris entre le 1er niveau et le fond

de la carrière recoupe par recoupe d'Ouest en Est;

soutirage du minerai abattu jusqu'à l'apparition des stériles

et fin de chargement et début d'exploitation du 2 è niveau .



..



Cut and Fili

Cette méthode est semblable à celle des chambres et piliers

employée en plateure. Le Cut and Fili est employé dans la partie

supérieure du gisement, pendage (60-75 0).

On abat du minerai compris entre deux niveaux d'une même

couche de manière à former une chambre limitée par deux

piliers (Ouest- Est).



3



r~



Chambres et Piliers

Principe de la méthode

traçage au toit de l'ore-body des drifts (6 m de large et 5



m de haut) ;



élargissement des drifts ( 15 m de large, 100 m de long) ;



abattage de minerai compris entre le toit et le mur de



façon à réaliser une chambre orientée (W-E). Les



chambres sont reliées par des recoupes.



STABILITE

Il n'existe aucun dispositif de contrôle de stabilité pour le

moment, tous les appareils de contrôle de mesures jadis utilisés

par la GECAMINES sont tombés en panne.

EXHAURE

KAMOTO dispose actuellement d'une capacité installée de .::

2000 m3 /h à l'exhallre principale du niveau 369 - 800 m3 /h à

l'exhaure secondaire du niveau 505 - 2200 m3 /h à l'exhaure de

niveau 465 et 750 m3 /h à l'exhaure de niveau 560.

VENTILATION

3 (Trois) Ventilateurs principaux sur quatre sont opérationnels.



4



~



MASHAMBA - EST



Le gisement de MASHAMBA-EST qui est un gisement naturel

sédimentaire du Groupe des Mines du Katanguien.



Ce gisement constitue le flanc Sud, à pendage assez faible,



d'une cuvette synclinale. Des failles avec injections des



formations des RAT lilas divisent le gisement en plusieurs blocs,



et les sépare, au Nord, de l'écaille de KABULUNGU.



Le gisement a été défini par une importante campagne de



prospection qui a déterminé les limites du calcul des réserves

géologiques.



MASHAMBA-EST

1440-1200

E 274



Cu



Co



1060730



196 688



3,60/0



0,70/0



La minéralisation est cuprocobaltifère oxydée en surface, et

très peu mixte -sulfurée en profondeur (moyennes de 3,6 'YoCu

et 0,7 Co). Cette minéralisation est essentiellement localisée

dans l'orebody inférieur de 9 à 12 m d'épaisseur.

Une minéralisation en tâches est observée dans l'orebody

supérieur et, très localement, dans les RSC. D'autres

substances minérales de concentration mineure, telles que l'or,

l'argent et autres métaux non ferreux accompagnent cette

minéralisation. Ils seront déclarés si les teneurs atteignent des

valeurs significatives, valorisables dans les gisements ou les

produits.

Du point

partie du

Ouest).

une seule



de vue minier, le gisement de Mashamba Est fait

Groupe DIMA (Dikuluwe, Mashamba Est et Mashamba

Dans la philosophie GECAMINES, ce Groupe formerait

carrière grande carrière.



5



~



Trois projets miniers 1340 - 1300 et 1250 furent élaborés à

EMI pour l'exploitation à ciel ouvert d'une partie de ces

réserves. Le solde devrait être pris en souterrain.

Les réserves minières prévues d'être exploitées à ciel ouvert se

présentent de la manière suivante :

Projet 1340: 86.090 TCu et 9.979 TCo ;

Projet 1300 : 348.190 TCu et 44.892 TCo ;

Projet 1250 : 211.672 TCu et 28.355 TCo.

Soit un total de : 645.952 TCu et 83.226 TCo



4961



10



KOV



les gisements de KOV sont composés de quatre gisements

majeurs:

);- KAMOTO Est ;

);- OLIVEIRA;



,. VIRGULE;



j..

FNSR Profond



et de l'écaille renversée qui a une réserve possible.



6





-;..;



1.742.287

5,40%



r



C'est un gisement naturel sédimentaire du Groupe des Mines du

KATANGIEN formant une structure synclinale faillée avec, au

Sud, un flanc monoclinal à pendages en dressant (KAMOTO Est)

qui remonte vers le Nord en semi dressant (VIRGULE). Il est

fracturé avec des failles avec des injections des formations des

RAT LILAS divise le gisement en plusieurs blocs et sépare le

synclinal, au Nord, avec d'autres écailles.



4,60%1



0,50%1



VIRGULE 1330- 970



E170/1





Le gisement a été défini par une campagne de prospection qui a

déterminé les limites du calcul des réserves géologiques.



Cu



Co



2.169.295



5,60/'0



13L644

o ,30/'0



La minéralisation est cuprocobaltifère oxydée en surface et

mixte sulfurée en profondeur (moyenne de 5,44 'ra Cu et 0,4 'ra

Co). Cette minéralisation est localisée dans deux ore bodies

réguliers de 9 à 12 m d'épaisseur chacun.

Une minéralisation lenticulaire s'observe aussi dans les RSC

séparant les deux corps minéralisés et dans les formations (SDS

+ CMN) du toit du gisement. D'autres substances minérales de

concentration mineure telle que l'or, l'argent et autres métaux

non ferreux accompagnent cette minéralisation.



Ecaille renversée



RESERVE POSSIBLE



200.000 TCu et 20.000 TCo



~~~.

'>,

4



Ils seront déclarés si les teneurs atteignent des valeurs

significatives valorisables dans les gisements ou les produits.



6.802.950

5,44/'0



516.2bOf



I==a'::l



0,41/'0, j



-z)( ~

7



~ ~



La mine de KOV (KAMOTO, OLIVEIRA, VIRGULE)

en exploitation en 1982.



a été mise



KOV est la plus grande mine à ciel ouvert de la GECAMINES

dont les minerais extraits étaient destinés à alimenter les

concentrateurs (KZC et KTC).

Actuellement, la mine s'étend sur 2 Km de long et sur 1 Km de

large, 220 m de profondeur c'est-à-dire fond à 1220 m et

surface à 1440 m d'altitude.

Sa capacité nominale de production était fixée à .! 22.000.000

de m3 /an avec.! 4.000.000 Ts à 4,6 à 6

Cu et 0,2 à 0,5 'Yo

Co.



"0



La mine était dotée de matériels de très grande capacité dont

la plupart sont tombés à l'arrêt, par exemple :

"













3 (Trois) pelles de 25 CY ;

30 bennes de 150 T et .! 75_bennes de 100 T ;

l'installation KOV courroie;

Système du dispatching informatisé, etc.



~



,~



Le premier projet minier a été dessiné à EMI, il s'agit du

Projet 1290 dont les réserves minières étaient évaluées à

1.11 7.000 ts

pour 11.000.000 de m3 à excaver, soit un

tempérament global de .! 10m3 Its .



8





~





,;,



Dans le but de diminuer ce tempérament afin de minimiser le

cube stérile à excaver dans l'optique de rentabiliser les

opérations minières, plusieurs variantes d'exploitation de KOV

furent réexaminer à EMI, deux grands projets pris naissance:

Projets 1290 et 1240

Le Projet 1240 fut scindé en deux phases 1 et 2 tandis que le

Projet 1290 fut prévu en une seule phase.

Les chiffres principaux caractéristiques

projets sont résumés ci -après :



de ces 2 (Deux)



Projet 1290: 11.593.000 m3 ; 1367.000 Ts; 5,67 % Cu ;

77.647 T Cu , soit un tempérament de 149 m3 /TCu ;

Projet 1240 PH 1 : 12.909.000 m3 ; 2.118.000 Ts ; 5,88 %

Cu ; 124.547 TCu, soit un tempérament de 104 m3 /TCu ;

Projet 1240 PH 2 : 14.301.000 m3 ; 2.065.000 Ts ; 5,65 %

Cu ; 116.834 TCu, soit un tempérament de 122 m3 /TCu.

TOTAL: 39.803.000 m3 , 5.550.000 Ts ; 5,75 % Cu ; 319.028

Tcu, soit 122 m3/TCu ou 7 m3 /ts.

Les pentes de talus était fixées à

inclinés à 30 m .



9



+



35



0



et la largeur des



r



Du point de vue stabilité, la mine à ciel ouvert de KOV est une

mine instable,

elle Q connu

beaucoup d'effondrements des

gradins dans le flanc Sud suite à des phénomènes de fissuration

des terrains.

La situation de l'exhaure, la mine est restée inondée pendant

plusieurs années et le volume d'eau accumulée dans la fosse de

KOV reste encore à déterminer avec précision.



4958



84



MUSONOI Tl7



est un gisement naturel

Le gisement de MUSONOI T17

sédimentaire du Groupe des Mines du KATANGIEN. Il s'agit du

flanc sud d'une structure synclinale faillée avec un pendage en

dressant et semi dressant. Des failles avec injections des

formations des RAT Lîlas divise le gisement en plusieurs blocs et

le sépare synclinal au Nord avec d'autres écailles.



Tl?

E297



La minéralisation est cuprocobaltifère oxydée en surface et

mixte sulfurée en profondeur (moyenne de 3.6 'ro Cu et 0,7 'Yo

Co). Cette minéralisation est localisée dans deux ore bodies

réguliers de 9 à 12 m d'épaisseur. Une minéralisation

lenticulaire avec des teneurs plus faibles s'observe aussi dans

les RSC séparant les deux corps minéralisés et dans les

formations (SDS + CMN) du toit du 9isement.



149.140



27.098



4,0'1'0



0.70'1'0



l '



." 1



~

,



\.



1



10



Co



Cu



7.~



;,



)



.



~., \\'



D'autres substances minérales de concentration mineure telle

que l'or, l'argent et autre métaux non ferreux accompagnent

cette minéralisation. Ils seront déclarés si les teneurs

atteignent des valeurs significatives valorisables dans les

gisements ou les produits.

KOL a repris l'exploitation de cette mine en sous-traitance par

l'Entreprise FOREST et la révision à la hausse des programmes

de production projette la fin de son exploitation vers 2010 avec

fond au niveau 1330 m.

Le gisement est sub vertical orienté EST -OUEST avec un léger

pendage vers le Sud. Le projet global élaboré comprend 4

phases:

La 1 ère consiste essentiellement dans la poursuite des travaux

jadis réalisés par la GECAMINES ;

"



La 2eme phase et le 3 eme phase sont en cours de réalisation.

La deuxième phase constitue la zone des extractions actuelles

de Tl? ;

Le design de ces trois premières phases a tenu compte du

gabarit des engins relativement petits que possédait FOREST et

a fixé, à cet effet, la hauteur des gradins à 5 m.



II



r



Le design global a été modifié suite à l'acquisition d'engins de

très grand gabarit, à savoir les pelles TEREX de 32 m3 et des

bennes CAT 793 D de 240 Tonnes.

Les terrains de la partie Ouest de la Mine ne nécessitent pas

pour l'instant des minages.

Au vu de l'altération des roches dans cette zone et de la

présence de l'humidité visible dans les buttes au Nord et à

l'Est, le talus de 45

réalisé est un risque réel pour la stabilité

de ce flanc.

0



A partir du niveau 1390 m , en plus des deux ores bodies les

RSC sont également minéralisés (0,5 à 2,5

Co et 0,9 à 1,0 'Yo



"0



Co).



Le Développement de la Mine se fera vers l'Ouest et exige des

espaces de remblayage' conséquents, qui suite à la présence de

la rivière Musonoie évolueront vers la Cité Musonoie et les

remblais GECAMINES (R960, R014 et R241).



4960



13



Les gisements de KANANGA

KANANGA et de MANGA.



sont composés des écailles de

KANANGA

E310



C'est un gisement naturel sédimentaire du Groupe des Mines du

KATANGIEN formant une structure anticlinale faillée avec

comme flanc Sud Kananga et comme flanc Nord



Cu



Co



16.289



MClngo oyont



des pendages en dressant et semi dressant.. Le cœur anticlinal

est constitué de formation de RAT Lilas.



~-1/



LI\..,



2





~



. .J,~~:-. ('/,":-,- . .

,



­



.1\



La minéralisation est cuprocobaltifère oxydée en surface et

mixte sulfurée en profondeur (moyenne de 2 % Cu et 0,9 ero Co

cfr RA 1010). Cette minéralisation est localisée dans deux ore

bodies réguliers de 9 à 12 m d'épaisseur.

Une minéralisation lenticulaire avec des teneurs plus faibles

s'observe aussi dans les RSC séparant les deux corps minéralisés

et dans les formations (SDS + CMN) du toit du gisement.

D'autres substances minérales de concentration mineure telle

que l'or, l'argent et autre métaux non ferreux accompagnent

cette minéralisation. Ils seront déclarés si les teneurs

atteignent des valeurs significatives valorisables dans les

gisements ou les produits.

Le projet global de cette mine a été élaboré à EMI en 1998,

dans lequel il avait été prévu le détournement de la voie ferrée

SNCC sur ~ 3 Km et la déviation de la rivière DILALA sur +

1,2 Km.

Les travaux préparatoires et préliminaires pour l'exploitation de

l'extrémité Ouest du gisement avaient débuté en 1999.

En effet, le design de la première phase d'exploitation qui

prévoyait la prise des minerais de tranches 1410 - 1360 tenait

compte des contraintes suivantes:



~'



13



iL



.



~



la présence de la voie ferrée Nationale KOLWEZI ­



DILOLO;



la proximité de la rivière DILALA



la présence des sources d'eau dans le Sud.



Le volume global à excaver était estimé à 614.000 m3 contenant

257.198 Ts de minerais titrant 3,20 'ra Cu (8.381 TCu) et

1,05 'ra Co (2.703 TCo).

Dans l'ordre prévu, l'exploitation devrait commencer par la

partie en colline située au Nord; les stériles évacués devraient

servir des matériaux pour la construction de la digue qui devrait

être utilisée pour dévier la rivière DILALA.

La deuxième phase qui prévoit l'exploitation des tranches 1400

- 1320 impose le déplacement de la voie ferrée SNCC sur 3 Km

de long ainsi que la déviation de la rivière DILALA.

Le volume global à excaver est estimé à 2.405.000 m3 contenant

485.657 Ts de minerais titrant 2,65 'Ya Cu (12.908 TCu) et

0,98 'Ya Co (4.780 TCo).

Toutefois,des sondages de reconnaissance supplémentaires

devraient être réalisés en vue de préciser d'avantage les

ressources exploitables.



14



;<



Il est naturellement établi que des études complètes sur les

aspects hydrogéologiques, géo structuraux, pétrographiques et

géo mécaniques des terrains du site de KANANGA devraient

être menées avant l'exploitation proprement dite pour définir et

orienter des actions à entreprendre pour rentabiliser

l'exploitation de ce gisement et assurer la stabilité de la voie

ferrée pendant la première phase .



4963



9



TILWEZEMBE



Le gisement de TILWEZEMBE est un gisement naturel

sédimentaire compose de plusieurs fragments du Mwashya

(ROAN 4) et Nguba (Grand conglomerat) du Katangien dans une

structure

anticlinale bréchée. Le flanc Sud minéralisé

chevauche le flanc Nord à Kundelungu stérile



TILWEZEMBE

E311

Co



Cu



7.692



6.120



1,90~o



1,50~o



Au Sud, la structure est monoclinale à pendage en semi

dressant plongeant vers le Sud. Des failles avec des injections

des formations des RAT LILAS divisent le gisement en plusieurs

blocs le séparant avec" d'autres écailles à l'Est et à l'Ouest.

La minéralisation est cuprocobaltifère oxydée en surface et

mixte sulfurée en profondeur (moyenne de 1 à 3,5 0;0 Cu et 0,3

à 3 0;0 Co).

D'autres substances minérales de concentration mineure telle

l'or, l'argent et autres métaux non ferreux accompogneht cette

minéralisation. Ils seront déclarés si les teneurs atteignent des

valeurs significatives valorisables dans les gisements ou les

produits.



15





;L



Le gisement de TILWEZEMBE fleuve a fait l'objet d'une

exploitation en sous traitance par SWANEPOEL pour la

recherche des produits riches en vue de constituer les

alimentations pour FELCO .

Cette exploitation avait démarré sur base des tranchées de

reconnaissance seulement, c'est-à-dire sans finalisation des

travaux de prospection et sans design minier pour essayer de

contrecarrer les exploitants artisanaux clandestins qui venaient

nuitamment creuser dans le gisement.

TILWEZEMBE Fleuve, Centre et Principal ; Un projet appelé

1290 a été élaboré à EMI pour l'exploitation de l'ensemble de

ces gisements.



..





TOTAL RESERVES KCC



4,71 %Cu



12.026.883 TCu



16



1. 184 .316 T Co



lU