NOTICE: The text below was created automatically and may contain errors and differences from the contract's original PDF file. Learn more here

 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays




















ANNEXE 2


PORTÉE DES TRAVAUX


Campagne de survol magnétique et


radiométrique haute résolution et


régionale (Volet A)




















Page 1 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays








Table des Matières








PORTÉE DES TRAVAUX DE SURVOL AÉROMAGNÉTIQUE CT ----------------------------------------------------


SECTION 1 - CARACTÉRISTIQUES DU SURVOL...-------------------------------------------------------------------------------4





1.1 DEUMITATION DES ZONES oc survol:--------------------------------------------------------------------------------------------------5


1.2 ALTITUDE DE vol:.....................................................................................................................................6


1.2.1 Direction et Espacement des lignes de survol et lignes de contrôle:................................................8


1.3 SPECIFICATIONS DE Survol:...........................-...................... -................................................10


1.3.1 Navigation:________________________________________________________________________________________________10


13.2 Franchissement du relief du déteaeur:------------------------------------------ 10


1.3. 3 Données magnétiques en ligne:------------------------------------------------------------------- 10


13.4 Activité magnétique diurne:.............. 11


13.5 Données manquantes ou non conformes aux normes:..................................................................11


13.6 Densité de l'échantillon:.................................................................................................................11


1.3. 7 Bruit diurne:--------------------------------- 11


13.8 Données Radiométriques:----------------------------------------------------------------------11


1.4 CALENDRIER DES produits:-------------------------------------------------------------------------------------11


1.4.1 Etape 1------------------------------------------------------------------------------------.......12


1.4.2 Etape 2.......... 12


1.4.3 Etape 3.......................................................................................... 12





SECTION 2 - PRODUITS LIVRABLES...............................................................................................................13





2.1 NORMES DES PRODUITS REQUIS--------------------------------------------------------------------------------------------------------13


2.2 PRODUITS LIVRABLES:-----------------------------------------------------------------------------------13


2.2.1 Rapport de pré-production---................................. 13


2.2.2 Rapport d'activités hebdomadaire (Acquisition):...............................................................................13


2.2.3 Rapport d'activités hebdomadaire (Compilation):.............................................................................13


2.2.4 Données Digitales:..............................................................................................................................14


2.2.5 Autres produits livrables:..................................................................................-................................14


2.2.6 Manutention et stockage de données numériques----------------------------------------------------------------------14


SECTION 3 - SPECIFICATIONS TECHNIQUES DU SURVOL MAGNETIQUE.........................................................15


3.1 INSTRUMENTS AÉROPORTÉS CT AU SOL....................................................................................................15


3.1.1 Systèmes de synchronisation de chronométrage:..............................................................................15


3.1.2 Magnétométres aéroportés:..............................................................................................................15


3.1.3 . Altimètres:------------------------------------- 15


3.1.4 Navigation électronique:--------------------------------------------------------------------- 16


3.1.6 Station de surveillance au sol:----------------------------------------------------- 16


3.1.7 Système de vérification de données sur terrain:---------------------------------------------- 16


3.2 CALIBRATION DE VOLS------------------------------------------------------------------------------------------------------------------17


3.2.1 Mognétomètre:........................... 17


3.2.2 Test de compensation du site de sondage:........................................................................................17


3.2.3 Tests de décalage:....................... -........ 17


3.2.4 Altimètre Radar:---------------------------------------------------------------------------------17


3.2.5 Comparaison de systèmes d'aéronefs:-------------------------------------------------------------------------17


3.2.6 Test de comparaison de détecteurs fixes de mognétomètre:.......................... 18


3.2.7 Test de Position GPS d'un aéronef immobilisé:.......... 18


3.3 ENREGISTREMENTS DES DONNÉES............................................................................................................18


3.3.1 Digital....................... 18


3.3.11 Aéroporté.................... 18


3.3.1. 2 Spécifications enregistrement: ........ 18








Page 2 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays








3.3.1.3Ausol:


3.4 COMPILATION DE SURVOL.........................................................................................................................18


3.4.1 Cortès de base:...................................................................................................................................18


3.4.1.1 Procédure de vérification de données sur terrain:........................................................................................19


3.4.2 Lignes de vol:......................................................................................................................................19


3.4.3 Données magnétiques:.......................................................................................................................19





3.4.5 Format:...............................................................................................................................................19


3.4.6 Croquis de la trajectoire de vol:..........................................................................................................20


3.4.7 Données Géophysiques:.....................................................................................................................20








3.4.8.1 - Champ magnétique total:...........................................................................................................................20


3.4.82-Maillage:......................................................................................................................................................20





3.4.9 Cartes d'intervalle de couleur:............................................................................................................21


3.4.10 Inspection technique et compilation finale:.....................................................................................21


3.5 PREPARATION DES ARCHIVES .............................................................................................................21





37- Pe-gmauo ........................................................................................................................... J


3.5.2 Spécifications détaillées:....................................................................................................................21


3.5 .2.1 - Archive de ligne:................................................................ 22


3.5 2.2 - Archive de la grille:.......................................................................................................................... 23


3.6 PRODUITS FINAL........................................................................................................................................23


3.6.1 Cortès oéromagnétiques:...................................................................................................................23


3.6.2 Données d'archives numériques:........................................................................................................23


3.6.3 Rapport technique:.............................................................................................................................23


SECTION 4: SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES OU SURVOL ..................................................................24





4.1 INSTRUMENTS AÉROPORTÉS ET AU SOL........................................ . 24


4.1.1 Spectromètre Gamma:.......................................................... . 24





4.1.2 Enregistrement de données de spectromètre:....................... .25


4.1.3 Altimètres:.............................................................................. .. 25


4.1.4 Température de l'air et pression:.......................................... .....25


4.1.5 Navigation électronique:....................................................... .....25





4.1.6 Système de vérification de données sur terrain:................... .....26


4.2 TESTS D'ETALONNAGE.................................................................. .....26


4.2.1 Etalonnage de spectromètre gamma:................................... .....26


4.2.2 Tests de vérification pour le spectromètre à rayons gammo. .....26


4.2.3 Tests de décalage:....................... ........................................ .....27


4.2.4 Navigation électronique:....................................................... .....28


4.2.5 Étalonnage journalière:......................................................... .....28


4.3 ENREGISTREMENT DES DONNÉES................................................. .....28


4.3.1 Digital:................................................................................... .....28


4.3.1.1 -Aéroporté:.............................................................................. .......28


4.3.1.2 - Spécifications d'enregistrement:........................................... .......28


4.3.1.3 - Bulletin des données numériques:......................................... .......29


4.4 COMPILATION DES DONNÉES DE SURVOL.................................... ......29


4.4.1 Trajectoire de vol:.................................................................. .....29


4.4.1.1 - Cartes de base:...................................................................... ........29


4.4.1.2 - Récupération des données:................................................... ........29


4.4.1.3 - Format:.................................................................................. ........29


4.4.1.4 - Traçage de la trajectoire de vol:............................................ ........29


4.4.2 Tous les ensembles de données géophysiques:..................... .....30


4.4.2.1- Maillage:................................................................................ ........30


4.4.3 Données de spectrométrie gamma-ray:................................ ......30


4.4.3.1 - Etalonnage de l'énergie:....................................................... ........30








Page 3 of 38





 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays








4.4.3.2 - Sélection de donnée» et édition:....................................................................... 30


4.4.33 - Correction de ............................ ---.......---..........................................


4.4.3.4 - Filtrage pour le» correction» de fond:...........................................................................................................


44.3.5 - Fond cosmique et de l’aéronef:--------------------------------------------------------------------------33


4.4.3 6- Fond de radon:--------------------------------------------------------


44.3.7 - Calcul de la hauteur effective AGI:---------------------------------------------33


4 4 3.8 - Décapage:-------------------------------------------------------------------------------------33


4.4.3.9 - Correction de atténuation:---------------------------------------------------------------------------------


4,4.3.10 • Conversion à des concentrations de radioéléments apparents: ---.......... 34


4.4.3.11 - Calcul des ratios des radioéléments------------------------------------------------


4.4 3.12 - Maillage -------------


4.4.4 Intpeaton technique de lo compilation finale:--------------------------------------------------------------


4 4.4.1 - Cartes de base:------------------------------------------------------------------------35


4.4.42 - Cartes d'intervalle de couleur des données géophysiques:------------------------------------------------------


4.4.4 3 - Produits préliminaires:.................................................................................................................................


4.5 PREPARATION DES ARCHIVES DIGITALS.......................................................................................................


4.5.1 Spécifications générales: .................................................... 37


4.5.2 Spécifications détaillées:......................................................................................................................


4.5.2.1- Archive de ligne:-----------------------------------------------


45-2.2 - Archive de la maille------------------38


4 6 PRODUITS FINALS---------------------------------------------------------------------------------------------38


4.6.1 Archive des données diqitoles -------------------------------------------------------------------------------------------38


4.6.2 Rapport technique:..................................... 38

























































































PORTÉE DES TRAVAUX DE SURVOL AÉROMAGNÉTIQUE ET RADIOMÉTRIQUE


SECTION 1 - CARACTÉRISTIQUES DU SURVOL

















Page 4 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





SURVOL AÉROMAGNÉTIQUE ET RADIOMÉTRIQUE PAR AÉRONEF A VOILURE FIXE


Xcalibur Airborne Geophysics s'engage à effectuer un enregistrement numérique de haute sensibilité


de survol aéromagnétique et radiométrique par aéronef à voilure fixe et survoler les régions de haute


priorité consistant à environ 1 790 114 km linéaires et de compiler les données acquises


conformément à la spécification technique de l'article 3 de la portée des travaux.


1.1 Délimitation des zones de survol:


Le kilométrage linéaire total estimatif des zones de survol est répertorié dans le tableau ci-dessous.


La carte (Figure A-l) montre toutes les limites des Blocs de survol.


Survol aéromagnétique et radiométrique __


Bloc de Survol Total Km linéaires





KASAI (200m) 504 850


EQUATEUR (200m) 405 932


KATANGA IA 21437


Total Général Km linéaires 932 219































































































Page 5 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





































































































FIGURE A-l: Localisation des Blocs de survol de haute priorité.











1.2 Altitude de vol:


Le Satellite Radar modèle tomographie (SRTM) des zones de survol de haute priorité sont présentées


dans les Figures A-2 à A-4, respectivement. L'altitude de vol pour toutes les zones de survol sera de 50


m (Franchissement du Relief Nominal) sauf dans les zones où les règlements empêchent de voler à


cette hauteur. Dans les zones où les obstacles ou la topographie entrent en conflit avec le


franchissement du relief nominal, le jugement du pilote prévale dans des limites raisonnables.


























Page 6of38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays

















KASAI






















































































Scnlo I 2000000


=-2__





ometer























FIGURE A-2: Survol de haute priorité Blocs Kasal sur SRTM Image













































































FIGURE A-3: Survol de haute priorité Bloc Equateur sur SRTM Image
































Page 7 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays







































































FIGURE A-4: Survol de haute priorité Bloc Katanga IA sur SRTM Image








1.2.1 Direction et Espacement des lignes de survol et lignes de contrôle:


Bloc de survol Kasai, Equateur & Katanga IA:


Lignes de Survol:


Direction: 000*


Espacement: 200 m


Distance minimale de survol: 3000 m


- Un écart supérieur à 120 % ou inférieur à 80 % de l'interligne nominal sur une distance de


1 000 mètres ou plus, ou tout écart supérieur à 150 % ou Inférieur à 50 % de l’interligne


nominal, entraînera un re-vol.


Lignes de Contrôle:


Direction: 090’


- Espacement: 2000 m


Distance minimale de survol: 3000 m


Les cartes de survol des Blocs sont présentées dans les Figures A-5 et A-7, respectivement.











Page 8 of 38


 FIGURE A-5: Carte de survol de haute priorité des Blocs Kasai (toutes les 10 lignes)







































































FIGURE A-6: Carte de survol de haute priorité du Bloc Equateur (toutes les 10 lignes)












































Page 9 of 38





 FIGURE A-7: Carte de survol de haute priorité du Bloc Katanga IA








1.3 Spécifications de Survol:


Le contrôle de qualité des données (CQ) se fera sur terrain d'une manière quotidienne. Les tolérances


suivantes seront observées en permanence, déviation par rapport à ces tolérances se traduira par re-


vois des lignes concernées aux frais de la partie indiquée.


1.3.1 Navigation:


Un écart de plus de 120 % ou inférieur à 80 % de l'interligne nominale pour une distance de 1000


mètres ou plus, ou tout écart dépassant 150 % ou moins de 50 % de l'interligne nominale, se traduira


par un nouveau vol aux frais de Xcalibur.


1.3.2 Franchissement du relief du détecteur:


Toute déviation du franchissement du relief du détecteur supérieure à 20 mètres par rapport à


l'autorisation spécifiée de 60 mètres sur une distance de plus de 2000 mètres, dont le respect de la


considération pour la sécurité de l’équipage et de l'aéronef ayant été faite, se traduira par un nouveau


vol aux frais de Xcalibur.


1.3.3 Données magnétiques en ligne:


Une enveloppe de bruit de plus de ± 0,1 nT, utilisant une 4e différence normalisée, sur une distance


de plus de 1000 mètres cumulativement le long de la ligne se traduira par un nouveau vol aux frais de


Xcalibur. Bruit induit sur le plan culturel échappant au contrôle de Xcalibur est exclu de cette


spécification.











Page 10 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique Ai pays





1.3.4 Activité magnétique diurne:





Aucune donnée de ligne de survol ne sera acceptée dans les 5 minutes de ces périodes où la variation


diurne dépasse 20 nT par corde de 20 min. Aucune donnée n'est acceptée où le diurnal présente une


variation non linéaire de 10 nT plus de 10 minutes.





Aucune donnée de la ligne de survol n'est acceptée lorsque le niveau de bruit de l’instrument


enregistré par le magnétométre de la station de base dépasse 5 nT pendant une période de 10 minutes


ou plus, ou lorsque la station de base a cessé de fonctionner pendant une période de 10 minutes ou


plus.


Tous les revois seront au frais de Xcalibur. Xcalibur prendra des dispositions afin de limiter tous les


vols au cours de l’activité d'orage magnétique.


1.3.S Données manquantes ou non conformes aux normes:


Les données seront enregistrées numériquement dans ‘avion et par la station de base au sol. Les


erreurs isolées, pointes et quelques lacunes non séquentielles consistant en quelques points seront


corrigés par interpolation. Des pertes de données dans les données magnétiques qui dépassent 10 %


des lectures au cours d'un intervalle de 60 secondes nécessiteront un nouveau vol.





1.3.6 Densité de l'échantillon:


Aucune donnée n'est acceptée lorsque la densité de l'échantillon le long d'une ou plusieurs lignes de


survol résulte dans un intervalle d’échantillonnage moyen supérieur à 7,5 mètres pour un total de


1000 mètres.





1.3.7 Bruit diurne:


La déviation du champ magnétique diurne par rapport à une corde de la ligne droite pendant 10


minutes supérieure à lOnT.


Les niveaux de bruit de l'Instrument enregistré par le magnétométre de la station de base dépassent


5 nT pour des périodes supérieures à 10 minutes ou là où la station de base a cessé de fonctionner


pendant des périodes de 10 minutes ou plus.








1.3.8 Données Radiométriques:


Où que ce soit les données radiométriques ne doivent pas être mesurées pendant ou dans les 2 heures


de précipitations dans la zone d'étude. En pratique, il n'est souvent pas possible de savoir s'il pleut,


ou il a plu, dans la région avant le décollage, à moins que le client soit disposé à suppléer quelqu'un


basé dans la région de survol pour alerter Xcalibur (XAG) par téléphone satellite d'une manière


quotidienne


Souvent les effets de l'humidité du sol peuvent être détectés uniquement lorsque les données sont


examinées après le vol. Il convient donc à la discrétion du nommé-représentant du client quant à ce


qui constitue un re-vol induit par l'humidité (à la charge du client dans le cas où il est impossible pour


Xcalibur de prévoir ou de connaître des pluies dans la région) après traitement et quadrillage des


données sur une base quotidienne.





1.4 Calendrier des produits:


Calendrier par étapes





Page 11 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays











1.4.1 Etape 1


Endéans trente (30) jours après le début de survol de chaque bloc, les opérations et données ci-après


devront être accomplies ou délivrées au client. Il s'agit de :


- résultats documentés de tous les étalonnages et essais en vol.


- l'achèvement de la mobilisation et le positionnement de l'aéronef, personnel, matériel et


fournitures à la base des opérations et l'approbation par le responsable technique des données


initiale enregistrées numériquement sur les premières 4 000 km linéaires.


- livraison et acceptation par l'inspecteur technique des données initiales brutes de GPS


enregistrées numériquement sur les premières 4 000 km linéaires.


- données de trajectoire de vol préparées.


- livraison et acceptation par l'autorité technique des données magnétiques brutes de la station de


base archivées par jour.


1.4.2 Etape 2


Au plus tard trente (30) jours après l'achèvement du survol de chaque bloc, les produits suivants


devront être livrés:


les données d'acquisition complète éditées (y compris la navigation électronique) en Geosoft .GDB


format.


- toutes les données brutes GPS enregistrées numériquement sur la trajectoire de vol.


- toutes les données magnétiques brutes diurnes de la station de base préparées en Geosoft .GDB


format.


une copie de la carte préliminaire de la trajectoire de vol.


1.4.3 Etape 3


Au plus tard trente jours après l'achèvement du survol de chaque bloc, les produits suivants devront


être livrés:


• Fichiers des cartes Geosoft ou des Fichiers Postscript et Fichiers PDFX pour chacune des cartes


suivantes d'échelle 1/100 000:


a) Champ magnétique total résiduel ombragé


b) Première dérivée verticale du champ magnétique ombragé


• Archive numérique finale des données de la ligne de survol en Geosoft .GDB format


• Archives numériques finales des données des grilles suivantes:


1. Champ magnétique total


2. Champ magnétique total résiduel


3. Première dérivée verticale du champ magnétique


4. Seconde dérivée verticale du champ magnétique


5. Modèle digital d'élévation


• Rapport technique final signé par le Directeur du projet selon les spécifications techniques de la


section 3 de la portée des travaux, accompagné d'un Fichier numérique au format WordPerfect


ou MS Word.


• Tous les autres produits finaux demandés.














Page 12 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





Remarque : L'approbation de l'autorité technique est nécessaire avant que l'archive de données


finales et produits cartographiques peuvent être générés. Cela nécessitera une carte de mise à niveau


des ajustements et la base de données de nivelage finale.











SECTION 2 - PRODUITS LIVRABLES


2.1 NORMES DES PRODUITS REQUIS


Le Directeur du projet de Xcalibur sera responsable de la signature sur tous les rapports et tous les


produits étant livrés, attestant ainsi que les travaux ont été réalisés selon les spécifications techniques


de la section 3 de la portée des travaux.


Xcalibur mettra à la disposition de l'inspecteur technique toute donnée numérique demandée pour


vérification, afin de faciliter la réception en temps voulu des produits cartographiques.


2.2 PRODUITS LIVRABLES:


2.2.1 Rapport de pré-production


Un rapport doit être fourni à l'autorité technique avant de commencer la production de vols. Le


rapport doit contenir:


• La base de données des lignes de survol (Geosoft .GDB format)


• La base des opérations utilisée;


• La déclaration des variations magnétiques diurnes attendus et des conditions de la météo


ainsi que les principaux problèmes opérationnels, logistiques ou autres qui peuvent entraver


la production;


• Le temps d'arrêt prévu en raison de la défectuosité de l'aéronef;


• L'étalonnage magnétique d'essai (voir la partie 3, les spécifications techniques ci-dessous);


• Le calibrage altimètre d'essai (voir la partie 3, les spécifications techniques ci-dessous) ;


• Les tests de décalage (voir la partie 3, les spécifications techniques ci-dessous);


• Les résultats des autres tests effectués.


2.2.2 Rapport d'activités hebdomadaire (Acquisition):


Au cours de la phase d'acquisition de données, les chiffres de production et toutes les données


acquises jusqu’à présent doivent être fournies au chef de projet sur une base hebdomadaire, et


chaque lundi matin à l'autorité technique.


2.2.3 Rapport d'activités hebdomadaire (Compilation):


Le Directeur de projet de Xcalibur devra soumettre des rapports hebdomadaires chaque lundi matin


décrivant l'état d'avancement des différents aspects des travaux ainsi que les prévisions quant à


l'achèvement des travaux. Ces rapports seront envoyés par courrier électronique et adressés à


l'inspecteur technique ou à d'autres personnes désignées par l'autorité technique.


Les rapports vont inclure:











Page 13 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





La base d'opérations utilisée ; le nombre d'heures de vol de survol ainsi que les kilomètres linéaires


piloté et accepté sur une base quotidienne et leur total à la date du rapport; un croquis





cartographique (format lettre) indiquant la zone d'acquisition de données à ce jour;


- Une déclaration de variation magnétique diurne et des conditions de la météo ainsi que tout


problème majeur opérationnel, logistique ou autres qui peuvent entraver la production ; temps


d'arrêt en raison de la panne de l'aéronef,


- L’étalonnage de l'altimètre (voir la partie 3, les spécifications techniques ci-dessous),


- Les tests de décalage sont requis (voir partie 3, les spécifications techniques ci-dessous),


- Les résultats des autres tests effectués durant le rapport hebdomadaire.


2.2.4 Données Digitales:





Les données numériques seront livrées dans le format d'archlve en ligne et de grille comme détaillé


dans la Section 1.5. Ces données numériques comprendront les données d'acquisition, d'étalonnage,


de géophysique et de navigation traitées. Les données numériques de la ligne de survol seront livrées


en Geosoft .GDB format. Les noms de canaux seront conformes à la norme décrite en détail dans la


section 3.5.2.





2.2.5 Autres produits livrables:


1. Cartes finales:


• Cartes finales digitales et copies sur papier telles que décrites en détail dans la Section 3.4


de la partie 3, spécifications techniques.


2. Certificat de l’équipement:


• Comme décrit sous « Instrumentation aéroportés et au sol », Section 3.1.


3. Documents de nivellement:


• La grille de nivellement final et données finales de survol (les fichiers numériques et les


cartes) seront présentées.


4. Rapport technique:


• Un rapport technique sera préparé par Xcalibur qui présente


1) un compte rendu assez complet des opérations sur le terrain,


2) une description de la compilation des données et


3) un Inventaire des produits finis qui en résulte et qui sera utile aux utilisateurs


des données. Tous les journaux de vol et les feuilles de contrôle de la qualité


seront correctement étiquetés et soumis à l'évaluation des données. Les détails


à inclure dans le rapport du projet sont beaucoup plus décrits dans la section


3.6.3.


2.2.6 Manutention et stockage de données numériques


Les copies de toutes les données numériques seront stockées par l'entrepreneur pendant 1 an après


la livraison sûre des mêmes données au responsable technique. Pendant ce temps les données ne


peuvent pas être effacées sauf par autorisation écrite explicite de l'autorité technique.


Après la livraison de toutes les cartes définitives, tout matériel connexe utilisé pour générer les


produits finis est livré à l'autorité technique dans des contenants acceptables qui portent des


étiquettes d'identification de leur contenu. Xcalibur préparera un catalogue (dans le cadre du rapport


technique) pour l'ensemble de ces données et il soumettra à l'autorité technique.











Page 14 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays








SECTION 3 - SPECIFICATIONS TECHNIQUES DU SURVOL MAGNETIQUE


Chaque personnel de Xcalibur ayant une responsabilité dans l'exécution du contrat sera en possession


d'une copie du cahier des spécifications techniques.


3.1 INSTRUMENTS AÉROPORTÉS ET AU SOL


L'opérateur de l'instrument va tenir à jour un bordereau des équipements notant tous les


remplacements de l'équipement et les réparations tout au long de survol ainsi que les résultats des


essais d'étalonnage effectués sur l'équipement.


3.1.1 Systèmes de synchronisation de chronométrage:


Le chronométrage de tous les systèmes d'acquisition dans r’aéronef et celui de la station de base sur


terrain seront synchronisés par le chronométrage des impulsions GPS, en temps réel.


Remarque : Si la Fin de la journée GPS se produit pendant le vol d'une ligne de survol, la séquence de


temps GPS devrait continuer jusqu'à la fin de cette ligne.


3.1.2 Magnétomètres aéroportés:


Tous les magnétomètres aéroportés devraient être commercialement fabriqués de type optique, avec


une résolution de 0,01 nT ou mieux et approuvé par une autorité technique, l'enregistrement des


valeurs de champ magnétique doit être essentiellement sans filtrage sauf qu'Imposé par l'intervalle


d'échantillonnage lui-même.


Xcalibur dispose des magnétomètres suivant:


Xcalibur utilise le détecteur de césium-vapeur mobile de marque Géométries G-822A & G-823A conçu


et destiné aux applications de prospection aéroportée où une combinaison de haute sensibilité et un


échantillonnage rapide du champ magnétique de la terre sont nécessaires. Le système se composé


d'un détecteur de césium-vapeur avec son boitier électronique de câbles et pilote associé. Ils


fonctionnent sur 24-32 VDC puissance, alimenté et passant sa sortie analogique sur la même


connexion coaxiale BNC.


Ces détecteurs incorporent les conceptions avancées pour garantir des performances excellentes en


ce qui concerne le bruit de l'instrument, erreur de rubrique et précision absolue, ils fournissent


également des commutations automatiques des hémisphères pour assurer la qualité des données


supérieure dans les régions équatoriales. L'emballage détecteur/électronique est étanche ;


température contrôlée et offre un rendement maximal dans des conditions de fonctionnement


extrêmes.


Certaines fonctionnalités:


• Excellentes performances de bruit - moins de 0.0005nT / rt-Hz RMS


• Excellent suivi - mieux que 5pT sur 0,01 seconde période


3.1.3 . Altimètres:


Les altimètres Radar & Laser avec sortie numérique et un affichage numérique précis font partie de


l'équipement auxiliaire pour l'aéronef de survol géophysique. Xcalibur utilise les deux altimètres Radar


& Laser. Radloaltlmètre Bendix/King KRA405B enregistré la garde au sol avec une précision de:








Page 15 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





• i 1,5 m de 12 m à 30,5 m;


• t 5 % par rapport à une gamme de 30,5 m -152,4 m;


• et 7 % par rapport à une gamme de 152,4 m - 762 m.


L'antenne de l'altimètre et le récepteur sont montés sur la base du fuselage. L'altimètre Laser utilisé


était un ILM 500 qui échantillonne à 200 Hz avec une précision de 3 cm et jusqu'à une hauteur de 1000


m.


3.1.4 Navigation électronique:


La couverture complète de GPS sera obtenue. Les sorties positionnels sont enregistrés


numériquement à 0,000001 degré pour fournir une erreur de position finale et minimale. Un système


d'acquisition de GPS bl-fréquence 12 canaux avec mémoire adéquate est utilisé pour enregistrer la


position de l'aéronef.


Pour y parvenir, Xcallbur utilise Trimble SPS852 GPS-receveur avec Omnlstar GPS différentiel en temps


réel. Le système de navigation utilisé est celui d'AgNav Gula Linav avec bar lumineux pour les files


d'attente de la navigation à vue, ce système est situé dans le poste de pilotage exploité par le pilote.


Les coordonnées de sondage sont mises en place avant le début de l'enquête et l'information a été


chargée sur le système AgNav.


Les données de position GPS sont enregistrées par le système DAS à 10Hz - 10 échantillons par


seconde.


3.1.6 Station de surveillance au sol:


Le magnétomètre de la station au sol d'enregistrement numérique de champ magnétique total sera


calibré et utilisé de manière continue tout au long de l'opération de sondage. Il doit être mis en place


à la base des opérations ou à l’intérieur de la zone étudiée, à un endroit sans bruit magnétique, des


objets en acier, des véhicules et des lignes électriques DC, qui pourraient Interférer avec


l'enregistrement de la variation diurne de champ magnétique en mouvement. Les étalonnages de la


station au sol doivent être remplis selon la section 3.2.8 et les comptes rendus doivent être annotés


pour comparaison et soumis à l'autorité technique. Il n'y aucune lacune dans l'enregistrement des


données de la station de base au cours de l'utilisation effective de vol. L'heure de l'horloge GPS doit


être utilisée pour enregistrer l'heure des lectures de magnétomètre au sol pour toutes les stations de


base. Les valeurs temporelles de la station de base doivent être synchronisées avec le temps de lecture


à bord de l'avion.


La surveillance et enregistrement des variations diurnes du champ magnétique de la terre Xcalibur


utilise un magnétomètre GEM systèmes GSM-19Tt Overhauser avec fonctionnalité de temps GPS


seulement.


3.1.7 Système de vérification de données sur terrain:


Les données numériques seront vérifiées quotidiennement avec un système de vérification sur terrain


pour assurer que les paramètres enregistrés sont conformes aux spécifications du contrat. Le système


de vérification sur terrain sera composé de micro-ordinateurs, logiciel pour évaluer la qualité de


données de lignes de survol. Les grilles nivelées préliminaires des données de champ magnétique total


se produiront sur terrain au cours de survol.











Page 16 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





3.2 CALIBRATION DE VOLS


3.2.1 Magnétomètre:








L'étalonnage du système de magnétomètre de l'aéronef doit se faire. Ce calibrage comprendra une


mesure de l'erreur de position. Deux passes de vols dans chacune des directions Nord, Sud, Est, et


Ouest se fera pour obtenir suffisamment de données statistiques.


Les résultats de ces tests seront présentés dans le format de graphique qui sera utilisé durant la


production de survol et enregistrés dans le format numérique qui sera utilisé pour l'archivage des


données. Les résultats des tests seront soumis à l'autorité technique pour approbation avant que le


Contractant se rend à la zone de sondage.


3.2.2 Test de compensation du site de sondage:


(FOM inférieure à 1,5 nT)


Xcalibur déterminera les effets des manœuvres de l'avion : tournure, balancement, lacet et présentera


les résultats de ces tests au responsable technique. Ces tests seront effectués sur une zone


magnétiquement calme, à haute altitude. Ils consistent de voler +/-10 degrés de tournure, +/-5 degrés


de balancement et +/-5 degrés pian crête à crête le long de l'orientation de la ligne de survol et ligne


de contrôle sur une période de 4 à 5 secondes. Une compensation Figure de mérite (FOM) de l'avion


sera calculée par Xcalibur, en additionnant les amplitudes (méthode de RMS) de crête à crête de 12


signatures magnétiques. Le FOM doit être inférieur à 1,5 nT. Une FOM supérieure à celle spécifiée


nécessitera des mesures correctives et approbation par l'autorité technique, avant les opérations de


prospection peuvent continuer.











3.2.3 Tests de décalage:


Avant l’entrée en vigueur de la production initiale de survol et toute modification de matériel


important de sondage ou remplacement sur l'avion, Xcalibur va effectuer un test de décalage pour


déterminer la différence de temps entre les lectures de magnétomètre et le fonctionnement des


dispositifs de positionnement. Les résultats de ces essais en vol, qui doivent être volés dans des


directions opposées à la hauteur normale de sondage ou aussi bas que possible à la discrétion du


pilote à travers une anomalie distincte, doivent être soumis à l'autorité technique avec le prochain


rapport hebdomadaire. Le test de décalage doit se faire aussi dans la zone de survole en survolant un


point connu dans des directions opposées. Ceci va déterminer le décalage dans les données de


navigation d'enregistrement numérique. Les tests de décalage peuvent être effectués durant des vols


de calibration.


3.2.4 Altimètre Radar:


Les étalonnages de pré-enquête seront effectuées en volant une gamme d'altitudes, représentatives


des conditions zone de l'enquête, au-dessus et au-dessous de l'altitude d'enquête désignés. Ces


altitudes doivent couvrir toute la gamme minimum et maximum de 5 altitudes d'incréments égaux.


En règle générale, ces niveaux doivent être déterminés par le temps réel GPS et l'altimètre


barométrique au-dessus de l'altitude de la bande de base aérienne. Ré-étalonnage sera exécutée si


l'équipement est modifié. Tous les résultats de l'étalonnage seront soumis à l'autorité technique sous


forme de tableaux au format Microsoft Excel accompagné d'un graphique montrant l'altitude GPS par


rapport à l'attitude radar et l'altitude barométrique.


3.2.5 Comparaison de systèmes d'aéronefs:





Page 17 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





lorsque plusieurs aéronefs sont utilisés pour un bloc de sondage, chaque avion volera la même ligne


et les données seront comparées pour s'assurer que tous les systèmes donnent des résultats


similaires. L'essai peut se faire sur plusieurs lignes pourvu qu'au moins 10 km de données ont été


recueillies dans le mode d'enquête. Cette ligne comparative sera effectuée au moins une fois au cours


de ‘enquête et refaite à tout moment ou’ l'équipement est modifiée sur un aéronef.





3.2.6 Test de comparaison de détecteurs fixes de magnétomètre:


Avant le début de survol et avant le déploiement des stations de base magnétiques à leur











emplacement définitif, Xcalibur fera des enregistrements simultanés des données des stations


terrestres et de détecteur magnétique dans l'aéronef pendant que l’aéronef est immobile au sol, et


tandis que les stations sont à proximité (10 km) de l'avion statique. L'avion peut être alimenté par une


source extérieure pour effectuer ce test. Pas moins de 20 minutes d’enregistrement des données sont


nécessaires pour ce test, préférablement dans des conditions diurnes magnétiques actives.


3.2.7 Test de Position GPS d'un aéronef immobilisé:


Ce test de position GPS doit être effectué sur le site dès le début de l'enquête, de préférence à la fin


de l'épreuve de vol initial altimètre ou compensation. 5 minutes des données GPS de ‘aéronef sont


enregistrées alors que l'aéronef est statique sur le tarmac.





3.3 ENREGISTREMENTS DES DONNÉES


3.3.1 Digital:





Les erreurs isolées ou les pointes et les quelques lacunes non séquentielles qui peuvent être édités


sont acceptables avec l'approbation du responsable technique.








3.3.1.1 Aéroporté:


Toutes les données numériques et les cartes des produits seront référencés au moment de la journée


comme secondes après minuit, temps universel coordonné (UTC), plutôt que fiduciels.








3.3.1.2 Spécifications d'enregistrement:





Recorxhng Interval ____


0.1 second 0.15_____________


0.1 second 0.001 nT


0.2 second 0.1m


GPS Height 1.0 second 0.1m


GPS Géographie Coord. 1.0 second___________ 0.000001------





3.3.1.3 Au sol:








I_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________ Recording Interval


Time 1.0 second 0.1$


LuaüLat 1.0 second 0.01 nT





3.4 COMPILATION DE SURVOL


3.4.1 Cartes de base:


Xcalibur sera responsable de l'acquisition des plans de navigation nécessaires et les cartes à ses


propres frais.








Page 18 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays








3.4.1.1 Procédure de vérification de données sur terrain:


Après chaque journée de vol, le contrôleur des données de qualité maintiendra à jour le bulletin du


progrès de l'enquête et la production. Une liste de re-vols prévus est préparée avec les annotations


de qualité de données de vol avec des détails spécifiques sur tout problème qui pourrait avoir des


effets adverses sur la qualité des données.


Le contrôleur de qualité démontrera que tous les étalonnages d'enquête sont terminés comme requis


conformément aux spécifications. Toutes les données de vol numérique et données de la station de


base magnétique seront systématiquement annotées et vérifiées que tout est complet.


Le contrôleur de qualité fera la démonstration que toutes les données magnétiques aéroportées et


données magnétique diurnes au sol, recueillies depuis le début de l'enquête, ont été évaluées; que


toutes les données qui ne répondent pas aux spécifications ont été identifiées, notées et consultées


par le responsable technique.


Le contrôleur qualité fera la démonstration que toutes les données numériques des lignes de survol


ont été traitée, différentiellement corrigées. La vérification supplémentaire du positionnement doit


être faite en calculant un modèle digital d'élévation (DEM) utilisant l'altitude GPS différentiellement


corrigée (corrigée selon la hauteur orthométrique) et des données radar. La différence, produisant le


DEM, doit être maillée.


3.4.2 lignes de vol:


Les données GPS seront utilisées pour positionner les lignes de vol tout au long de la zone d'étude


entière. Il est le principal système de positionnement. Une carte de la trajectoire de vol est réalisée


sur base des données électroniques d'enregistrement numériques des lignes de vol avec latitude et


longitude appropriée. Toutes les données brutes d'acquisition de GPS qui fournissent un resurvol de


position pour l'avion pendant le vol de l'enquête seront enregistrées.


3.4.3 Données magnétiques:


Toutes les données magnétiques enregistrées en vol seront vérifiées par une inspection de la trace de


quatrième différence pour le bruit. La base de données sera examinée afin d’identifier des variations


diurnes au-delà des caractéristiques indiquées dans la Section 1 de la station. Toute ligne ou section


de ligne ne répondant pas aux spécifications sera notée et revolée.


3.4.4 Données d'altitude:


Le contrôle de l'altitude appropriée est nécessaire tout au long de l'enquête visant à optimiser la


qualité de la mise à niveau magnétique. Toutes les données d'altimètre radar seront vérifiées pour


s'assurer que toute la gamme hauteur est enregistrée. Le survol sera volé à une altitude correcte en


respectant les conditions déclarées à la Section 1. Des segments de ligne qui dépassent la tolérance


de la différence d'altitude maximale aux intersections seront identifiés et soumis aux re vois.


3.4.5 Format:


Chaque ligne de traverse/contrôle aura un nombre entier unique (pas de décimale) comme numéro


avec le numéro de segment constitué étant que dernier chiffre du numéro de ligne, les numéros de


ligne de contrôle aura une portée différente que les lignées de traverse.











Page 19 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





Exemple : les lignes de Traverse: 10000 à 79001 ; Lignes de contrôle : 80000 à 99000. Le dernier chiffre


de ces numéros de ligne est le numéro de segment. La ligne de traverse 79001 Indique un segment


de ligne.





3.4.6 Croquis de la trajectoire de vol:


Chaque ligne est étiquetée avec un minimum de 2 étiquettes de temps par feuille de la carte, ou un





minimum d'une étiquette si la direction de la ligne est notée dans l'étiquette de ligne. Le poids de la


ligne et l'étiquetage seront discutés avec l'autorité. Les cartes d'échantillon doivent être fournies sur


demande. Les numéros de ligne de traverse et les numéros de ligne de contrôle seront positionnés à


l’intérieur de limites Est et Sud de chaque carte. Un étiquetage final des données de la ligne de vol


aura un numéro unique pour chaque segment présent sur le plan de la ligne de vol ainsi que dans les


données d'archives numériques correspondantes.


3.4.7 Données Géophysiques:


Les données numériques doivent être fournies au format de données de ligne Geosoft binaire (GDB).


Le Contractant mettra en place un système permettant de fournir ces données dans les meilleurs


délais à la demande.





3.4.8 Nivellement:


3.4.8.1 - Champ magnétique total:


Le nivellement du champ magnétique total s'appuiera essentiellement sur les intersections de la ligne


le contrôle et de traverse. La soustraction de données de la station de base aux données du champ


magnétique total aéroporté ne sera autorisée dans des cas particuliers (sous réserve de l'examen des


conditions diurnes) par le responsable technique. L'Intersection des valeurs de champ total, des


altitudes et des gradients seront déterminés pour les lignes de traverse et de contrôle et seront


disponibles numériquement aux fins de la vérification. Toute modification apportée à ces


spécifications sera approuvées par l'autorité technique.


Les différences aux intersections seront soigneusement analysées et distribuées le long des lignes de


contrôle et/ou les lignes de traverse pour donner une valeur de champ total final Identique pour les


deux lignes à une intersection donnée. Les corrections seront faites pour réconcilier les différences


dues à l'altitude. Xcalibur utilise les données de position électroniques (GPS) pour s'assurer que ces


différences sont minimes.


Les valeurs finales seront ensuite assignées aux profils de traverses aux intersections appropriées et


utilisés comme corrections aux valeurs enregistrées numériquement le long des lignes de traverse.


Dans les zones de forte pente magnétique et/ou de relief topographique accidenté, les ajustements


d'intersection peuvent être supprimés ou un ajustement approprié affecté à la ligne de traverse.


Les données de ligne de commande seront nivelées et utilisées dans le processus de maillage (sauf


avis contraire de l'autorité technique). Xcalibur peut employer un manuel, ‘ordinateur ou la méthode


combinée de déterminer les ajustements de mise à niveau. Quelle que soit la méthode employée,


Xcalibur fournira une description détaillée de la méthodologie appliquée à autorité technique.


Un graphique des ajustements de niveau de champ total final le long des lignes de traverse et les lignes


de contrôle est tracé à l'échelle de la compilation afin de déterminer les problèmes de mise à niveau.


Cette carte sera présentée ainsi que les cartes de contour préliminaires au responsable technique.


3.4 8.2 - Maillage:





Page 20 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





Une grille carrée sera calculée d'après les données de ligne de contrôle et de traverse horizontale. Les


cartes de contour peuvent être produites à partir de cette grille par un programme de contournage.


La grille utilisée pour les cartes de compilation sera utilisée pour les cartes définitives.


3.4.9 Cartes d'intervalle de couleur:


Xcalibur va rassembler et produire des cartes numériques finales composées de notes descriptives,


carte rubriques, logos, coordonnées de la carte et carte de références adjacent, ligne soignée, la base


topographique et toutes les couches de données se rapportant à l'enquête, avec la ligne appropriée,


poids et couleurs tels que décrits dans les sections 3.4.5,3.4.10.1 et 3.4.11 dans la fenêtre définie par


la ligne soignée. La carte de base avec la bordure pour chaque feuille de la carte sera établie et


soumise pour approbation. Les cartes seront conformes aux cartes aéromagnétiques standards.


Les intervalles de couleur pour le champ magnétique Total résiduel seront conformes à la répartition


de l’histogramme égalisé de la gamme de données. Les intervalles de couleur pour la première dérivée


verticale du champ magnétique soit devra respecter une distribution histogramme égalisé de la


gamme de données ou à une distribution normalisée fournie par le responsable technique. Les


tableaux de couleurs spécifiques pour chaque paramètre seront fournis.


3.4.10 Inspection technique et compilation finale:


Xcalibur élaborera un ensemble d'échelle de travail des cartes préliminaires pour la zone complète


d'études pour l’approbation de l’autorité technique avant de préparer la dernière série de données


consistant en:


(i) cartes de couleur calculées de 1ère dérivée verticale du champ magnétique;


(ii) cartes de couleur calculées de 2ème dérivée verticale du champ magnétique;


(iii) profile des ajustements des niveaux de champ magnétique total et la trajectoire de vol;


(iv) cartes en couleur de la DEM calculée à partir des différences de la GPSZ moins radar.


Chaque carte soumise à l'approbation sera accompagnée par tous les bordereaux de vol, nivellement.


Informations, etc. nécessaires à la vérification de la compilation. La ligne numérique et les données


maillées seront également présentées en ce moment. Chaque manuscrit soumis à K approbation sera


correctement identifié comme une zone d'études, numéro de carte et les coordonnées géographiques


appropriées.


3.5 PREPARATION DES ARCHIVES DIGITALS


Dans des circonstances précises, les données numériques de ligne seront effacées lorsque ces données


ne sont pas utilisées dans le maillage. Ces circonstances sont:


• Chevauchement des données de ligne où les lignes de vol ont été brisées;


• Trajectoire de vol se terminant en dehors des limites de l’enquête.


3.5.1 Spécifications générales:


L'ensemble de données numériques est le principal produit final à livrer et il sera de la plus haute


qualité possible, essentiellement sans erreur. Xcalibur fournira un résumé statistique pour chaque


champ dans le jeu de données de ligne ainsi que pour l'ensemble de données maillées complètes étant


présentés comme archives finales (pas de base de données du Contractant). Les médias acceptables


sont CD ROM ou DVD


Xcalibur consultera l'autorité technique pour assurer la compatibilité.


3.5.2 Spécifications détaillées:








Page 21 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays








3.5.2.1 - Archive de ligne:





les données archivées de ligne seront présentées au format binaire (• gdb) Geosoft.


Fréquence d'échantillonnage des données de la ligne : 10 échantillons par seconde pour tous les


champs.





Avant la génération d'archive de ligne, Xcalibur consultera l’inspecteur technique sur la structure


finale et le format. Voici un exemple de la structure et le format de rarchive de ligne








Name Units |


ur Une number


__sec | Tme,opstme








des J


Lar__























1omTHING m 1


SURFACE m Drapenurface





GPSALTR m


GPSALT m 1 GP altitude (edited) above MSI (mean sea tevel)


RALT m___| Radar altitude (Terratn dearance)






















nT Longitudinal vectorof magnetk fietd (Fluxgate xcomponentused for Compemation)


RLUXTRAN nT 1 vector of magnetie fMd (AuqM. Y component used for Compemsation)


FLUXVERT nT VurtkeaivectorormayeukenetagtunpatecomponentusedtorCompemsation)---


MAGCOM ffl RawUncompensated, unlaggedmagnetic total field


[Lw ConymM^d. unUwd, un «Oud WM fWd


■T


ALrcom •T A ... -M corvection TO maynetk WM fed


MAGTICOR nT


nT Müpmk Fl Ri (•«MM 2 ML.,


i snac p \ 2a


U


5


i





CAT! ~





UGIIT


uneuue


UETYPE
























































Page 22 of38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays








3.5.2.2 - Archive de la grille:


Un Geosoft *.grd format de fichier grille pour chacun de variables traitées pour l'enquête entière.


La projection de Mercator Transverse universelle avec le méridien central approprié doit être utilisée


pour créer des ensembles de données maillées. Toutes les longitudes à l'ouest de Greenwich


devraient être représentées comme des degrés négatifs. Chaque origine de grille d'enquête doit être


un multiple de l'Intervalle de la grille des coordonnées de l'abscisse et ordonnée.


3.6 PRODUITS FINAL


A débattre.


3.6.1 Cartes aéromagnétiques:


Voir annexe


Xcalibur va assembler et produire des cartes finales consistant en:


• Cartes numériques tel que demandé par l'autorité


Tous les produits numériques de cartes finales seront également livrés à une résolution apte à


reproduire fidèlement les produits représentés, deux copies sur CD-R ou DVD.


3.6.2 Données d’archives numériques:


Archives de données finales de lignes dans un format binaire *.gdb Geosoft et archives de données de


la grille comme des fichiers au format *.grd (FLOAT), deux copies sur CD-ROM ou DVD.


3 6.3 Rapport technique:


Un rapport technique sera préparé par Xcalibur qui présente:


(i) un compte rendu assez complet des opérations sur le terrain;


(il) une description de la compilation des données;


(iii) un Inventaire des produits finis qui en résulte et qui sera utile aux usagers ou acheteurs


des données.


Le rapport du projet comprendra ce qui suit:


(I) Description des opérations sur le terrain avec les statistiques, y compris une liste des:


a. Bases d'exploitation avec les dates pertinentes et des personnels participant ;


b. Description de l'appareil de sondage et instrumentation utilisée.


(il) Les spécifications techniques de sondage, y compris une description des problèmes


rencontrés au cours de sondage. Une discussion sur l'efficacité des techniques de sondage


et Instrumentation utilisées avec des suggestions pour améliorer l'efficacité des survols


aéromagnétiques ;


(iii) La description de la procédure de compilation incluant un diagramme général de


technique de compilation de données complètes de la correction et l'édition des données


brutes pour la production de cartes de contour ; une liste de tous les critères utilisés.


(iv) Rejet/acceptation des données ; une explication générale de la base mathématique de la


mise à niveau et le maillage;


(v) algorithme utilisé ; personnel impliqué.


(iv) Les cartes-index et une liste de tous les produits de fin de sondage. En outre, pour chaque


fichier:


a. Une documentation détaillée des formats de fichier;


b. Une liste de toutes les constantes, les niveaux de référence et facteurs de conversion


nécessaires pour toute utilisation ultérieure des données.








Page 23 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





Une ébauche de rapport du projet sera soumise et approuvée par l'autorité technique avant sa


finalisation. La version finale sera accompagnée par une version numérique en format MS Word ou


WordPerfect.








SECTION 4: SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES DU SURVOL RADIOMÉTRIQUE


Une copie du cahier des spécifications techniques sera en possession de chacun du personnel de


Xcalibur qui porte une responsabilité dans l'exécution du contrat. Le Contractant doit obtenir et


disposer sur terrain et au bureau tous les diagrammes, cartes, etc. se rapportant à la récupération de


chemin d'accès de navigation et de vol.


4.1 INSTRUMENTS AÉROPORTÉS ET AU SOL


L'opérateur de l'instrument doit tenir à jour un bordereau des équipements notant tous les


remplacements de l'équipement et les réparations tout au long de l'enquête et les résultats des essais


d'étalonnage effectués sur l'équipement. Ce bordereau sera vérifié par l'autorité technique lors de la


visite d'inspection. Les dispositifs de géophysiques, environnementales et navigation proposés


doivent satisfaire ou dépasser les spécifications décrites dans les sections 3.1.1 à 3.1.9.


4.1.1 Spectromètre Gamma:


Un système de spectromètre gamma-ray capable d'enregistrer au moins 256 canaux (512 canaux sont


préférables) sera utilisé. Les paquets de détecteur utilisés pour cette enquête vont être isolés


thermiquement pour réduire la dérive. Un système à ‘aide de la surveillance en ligne d'un photopeak


sélectionné pour contrôler le gain est nécessaire. Le système utilise un détecteur orienté vers le haut


pour surveiller les changements atmosphériques radon. Le détecteur principal utilisera 50,4 L d’iodure


de sodium (4 a) et le détecteur (2a) orienté vers le haut utilisera 8,4 L. La fenêtre d'uranium comtes


(Section 3.1.2) doit être enregistrée par le détecteur orienté vers le haut.


Le temps mort maximum pour soit le principal analyseur ou pour ceux orientés vers le haut ne


dépassera pas 8 microsecondes par impulsion. L'ensemble de conditionnement de signaux donnera


une résolution de détecteur mieux que 12 % de pleine largeur à mi-hauteur basé sur le 137Cs 662 keV


pic. Les données spectrales enregistrées produites par le système seront adaptées pour le traitement


à raide de la méthode NASVD, qui exige de conserver le caractère de Poisson des comtes du canal


enregistré afin d'assurer une analyse des composantes spectrales correct.


Le système d'analyse de la hauteur d'Impulsion utilisée sera suffisamment linéaire pour s'assurer que


toutes les énergies de pic entre 137Cs662 keV et 208TI 2614 keV, la relation de l'énergie au numéro


du canal restera acceptablement constante. Par exemple, à l'aide d'un spectromètre de 256 canaux,


si le canal 1 est défini par la gamme d’énergie de 0 à 12 keV et le pic 40K1460 keV tombe à un canal


121,5 (f étalonnage de l'énergie est de 12,0 kev/canal), puis tous les autres pics énergies tomberont


dans les canaux définis par:





(Peak Energy (keV» « (Peak Channei) « (Peak Enerfy (keV))


12.22 11.78





Le système permettra à surveiller l’activité des rayons cosmiques. Cela inclura toutes les énergies


supérieures à 3000 keV, mais les systèmes avec un plafond de 6000 keV seront acceptés. Ce


rayonnement peut être attribué au canal de spectre 256 canaux laissant 1 à 255 pour les mesures de


potassium, d'uranium et de thorium. Le système permettra que l'ensemble du spectre soit affiché sur








Page 24 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





un écran d'affichage dans le cadre du système d'acquisition, pour faciliter le contrôle de calibrage de


l'énergie et pour aider à vérifier la résolution du système.





Xcalibur utilisera 2 x Solution de rayonnement RSX-5 xtals avec console RS-500 qui est conforme à tous


ce qui précèdent.


4.1.2 Enregistrement de données de spectromètre:


Les données suivantes seront enregistrées numériquement pour chaque seconde d'intervalle de


comptage:





a) Le spectre entier des 512 canaux du détecteur principal y compris le moniteur de


rayonnement cosmique;


b) Le système temps-mort avec une précision de 1 ms.





Les fenêtres suivantes, avec les limites indiquées au keV seront enregistrées pour chaque seconde


d'intervalle de comptage :


Potassium 1370 to 1570





Uranium 1660 to 1860








Thorium 2410 to 2810


Total Count 400 to 2810


UpUranlum 1660 to 1860


Cosmie KDOto.WOO








4.1.3 Altimètres:





Un altimètre radar hautement fiable et le baromètre, qui ont été modifiés pour la sortie numérique,


feront partie de l'équipement auxiliaire pour l'aéronef de survol.

















4.1.4 Température de l'air et pression:


La pression atmosphérique réelle sera disponible pour le sondage complet. En cas de panne soudaine


du baromètre a' bord, la pression atmosphérique peut être connectée à la base de sondage pour


chaque sortie et réquation 4.3 dans le rapport 323 de "AIEA peut-être ensuite utilisée pour estimer la


pression pour chaque enregistrement à l’aide d'altitude GPS. La température de air extérieur est


enregistrée en vol.


4.1.5 Navigation électronique:


La couverture complète de GPS sera obtenue. Les sorties positionnelles sont enregistrées


numériquement à 0,000001 degré pour fournir une erreur de position finale et minimale. Un système


d’acquisition de GPS bi-fréquence 12 canaux avec mémoire adéquate pour enregistrer la position de


l’avion sont pris en compte











Page 25 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays








Pour y parvenir, Xcalibur utilise Trimble SPS852 GPS-receveur avec Omnistar GPS différentiel en temps


réel. Le système de navigation utilisé est le système Guia Linav de AgNav avec bar lumineux pour les


files d'attente de la navigation à vue, ce système est situé dans le poste de pilotage exploité par le


pilote.





Les coordonnées de sondage sont mis en place avant le début de l'enquête et de l'Information a été


chargée sur le système AgNav. Les données de position GPS sont enregistrées par le système DAS à


10Hz - 10 échantillons par seconde.





4.1.6 Système de vérification de données sur terrain:


Les données numériques seront vérifiées quotidiennement avec un système de vérification sur terrain





pour assurer que les paramètres enregistrés sont conformes aux spécifications du contrat. Le système


de vérification sur terrain sera composé de micro-ordinateurs, logiciels pour appliquer des corrections


de GPS différentiel et d'évaluer la qualité de données de trajectoire de vol en plus. Les grilles de


nlvelage préliminaires des comtes de potassium, uranium et thorium seront nécessaires et doivent


être produits sur terrain au cours de l'enquête.








4.2 TESTS D'ETALONNAGE


4.2.1 Etalonnage de spectromètre gamma:


Les essais suivants se feront aux exigences de l'autorité technique avant la mobilisation dans la zone


d'étude. Avant le début de l'enquête, le système sera calibré sur un ensemble agréé de blocs


d'étalonnage permettant de déterminer les ratios de décapage. Ce calibrage s'effectuera avec les


détecteurs installés dans l'aéronef devant servir à l'enquête. Les vols d'essais de présaison comme sur


la bandelette de test Hentlesbay seront effectués avec l'approbation du responsable technique.


Les résultats de ces vols seront utilisés pour déterminer le coefficient d’atténuation et des sensibilités


de radioéléments pour le système de test. Il sera nécessaire de répéter ces tests si une modification


importante est faite au système de spectrométrie (y compris l'altimètre radar) pendant la saison de


l'enquête. La résolution en énergie et l'étalonnage seront établis à l'aide de 137Cs pendant les essais


de présaison.


Le baromètre altimètre et le système de radar sera calibré à l'altimètre GPS au début de la saison. Ceci


sera accompli en survolant l'eau ou une piste d'aéroport convenable d'altitude connue. L'avion volera


à intervalle de 30 m pour 100 à 200 secondes chacun, entre 60 et 300 m au-dessus de la surface. Si


l'altimètre ou le baromètre est modifié au cours de la saison, ce test sera répété à un site approuvé


par l'autorité technique. La fenêtre cosmique sera calibrée en volant à 500 m d'intervalle pendant 600


secondes chacune, entre 1500 à 3500 mètres d’altitude. Ce calibrage s'effectuera au cours de la pré-


saison (ou fin de saison si nécessaire) Hentiesbay sélection, ou à un autre site agréé par l'autorité


technique.


4.2.2 Tests de vérification pour le spectromètre à rayons gamma:


Au cours de l'enquête, les essais seront effectués périodiquement pour s'assurer que le système de


spectrométrie fonctionne correctement.


La résolution en énergie se confirme chaque jour à ‘aide de 137Cs ou par une procédure de


stabilisation spectrale sur le terrain tous les jours. Ces résultats quotidiens seront enregistrés sous


forme de tableau ou une large gamme d'au moins 256 canaux, dans le cadre des rapports


hebdomadaires de Xcalibur. À l'aide de la photopeak de 662 keV de 137Cs la résolution du système








Page 26 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





total supérieure à 12 % doit être maintenue. Avec le 208TI photopeak à 2615 kev une résolution


meilleure que 7 % est nécessaire.





Si la résolution du pic photopeak sélectionné se dégrade en pire que 12 % ou 7 %, tel que décrit ci-


dessus, la résolution du système est restaurée. Une modification substantielle non résolue dans la








résolution nécessitera un réétalonnage de fin de saison. (Section4.2.1) Les données de spectrométrie


multicanal en ligne peuvent être analysées afin de fournir une résolution FWHM sur le pic de thorium


208TI 2615keV à Intervalles de 1 000 secondes de données acquises. Les données d'étalonnage et de


la résolution d'énergie seront enregistrées et disponibles dans un format de feuille de calcul pour la


vérification de deux périodiques 137Cs ou la vérification ligne par ligne en temps réel.


Chaque jour avant le début des opérations de vol un essai statique s'effectuera pour assurer que la


sensibilité globale du système est maintenue. La meilleure procédure est d'enregistrer un spectre de


fond sur terrain pour 5 minutes suivies d'un spectre de 5 minutes avec le thorium ou des sources


placées avec précision aux endroits répétables. Ces tests confirmeront également la stabilité du


spectre enregistré dans ensemble. L'avion sera donc stationné à un endroit avec précision répétable


pour ces tests.


Une ligne de test près de l'emplacement du sondage sera décidée. La ligne de test sera survolée au


début et si possible, à la fin de chaque sortie afin de garantir que l'ensemble de la sensibilité du


système de spectrométrie gamma-ray est maintenue constante dans des conditions opérationnelles.


Cette ligne doit être suffisamment longue pour permettre l'acquisition d'au moins 100 secondes de


données alors qu'il volait à l'altitude et la vitesse normale d'enquête. Elle devrait être située dans une


zone de radioactivité relativement uniforme, avec des caractéristiques physiques permettant des re-


vois dont l'échantillon présente précisément les mêmes caractéristiques. Tout terrain vallonné doit


être évité car II faudrait des zones qui seraient sensibles aux changements dans les eaux de surface


(marais, etc.) au cours de l'enquête. Le départ et l'arrivée pour chaque série de tests sera reproduite


avec la meilleure précision possible en utilisant le système de navigation GPS différentiel en temps


réel.





L'altitude moyenne pour chaque série de tests doit être à moins de 10 m de la hauteur de ‘enquête


prévue. Les données acquises sur la ligne d'essai seront corrigées à l'aide de constantes d'étalonnage


disponibles au cours du travail sur le terrain. Cela permettra à l'autorité technique pour mieux tester


la reproductibilité des résultats de l'enquête puisque les variations causées par des changements de


position, altitude, température et pression sont bien éliminées.


Pour faciliter le suivi des modifications de fond radon, des tests quotidiens comprendront des vols à


altitude de sondage au début et à la fin de chaque journée sur une grande étendue d'eau (si possible).


Ces vols seront au moins 500 m de la terre, avec les données acquises pendant au moins 100 secondes.


L'obligation pour ces vols quotidiens peut être réduite à la discrétion de l'inspecteur technique.


Les données acquises de vols au-dessus de la ligne de test et les vols au-dessus de l'eau seront


enregistrés numériquement et feront partie de l'ensemble de données d'archivage. La pression et la


température enregistrée numériquement serviront à préparer les données de ligne d'essai qui seront


transformées en potassium, uranium, thorium et unités de dose en utilisant les meilleurs systèmes


d’étalonnage constants disponibles au début de Tenquête. Au cours de l’enquête, l'opérateur devrait


corriger ces données de ligne en utilisant les informations de calibration disponibles au début de


‘enquête d'essai. Cela garantira que les comparaisons de test de ligne sont basées sur des données


avec une variation minimale causée par la hauteur et les différences positionnelles.





4.2.3 Tests de décalage:








Page 27 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays








Les données du spectromètre gamma-ray ne permettent pas facilement la détermination de décalage,


mais il est important que les résultats d'enregistrement de spectromètre de rayons gamma soient tels


que le décalage entre le GPS et la spectrométrie reste constant et ne dépasse pas une grandeur de 0.5


secondes.





4.2.4 Navigation électronique:


Une vérification du système de navigation électronique d'étalonnage s'effectuera avant le début des


opérations de prospection et en consultation avec le responsable technique. En outre, un test de


position GPS d'un aéronef immobilisé doit être effectué à la fin d'un vol alors que le système GPS de


l'avion et GPS de la station de base au sol sont opérationnels ensemble avec l'aéronef immobilisé sur


le tarmac de l’aéroport. Pas moins de dix minutes d'enregistrement des données sont requises pour


ce test. Cet essai peut être réalisé en collaboration avec le test de comparaison de détecteurs


magnétomètre. L'élévation après traitement doit être comparée à l'altitude de l'aéroport publié.


4.2.5 Étalonnage journalière:


Les données enregistrées au cours de ces étalonnages sont réputées faire partie des données brutes


et seront correctement étiquetés et adressées à l'autorité technique à la fin de l'enquête de vol. Le


baromètre enregistre l'altitude-pression ou des lectures de pression barométrique au cours de chaque


vol. Les données du baromètre seront converties en pression statique pour une conversion ultérieure


du franchissement du relief mesurée à la température standard efficace et l'altitude-pression


équivalente.


4.3 ENREGISTREMENT DES DONNÉES


4.3.1 Digital:


Les erreurs isolées ou les pointes et les quelques lacunes non séquentielles qui peuvent être éditées


sont acceptables avec l'approbation du responsable technique.


4.3.1.1 - Aéroporté:


Les informations telles que l’immatriculation, date, numéro de ligne, numéro de segment de ligne,


direction, numéro de vol, heure de début de ligne et les facteurs d'échelle pertinents pour des niveaux


de référence doivent être inclus dans le cadre des données pertinentes. Ces renseignements


pertinents doivent également figurer sur le bordereau de vol afin d'être géré par opérateur de


‘Instrument.


Remarque : Tous les produits numériques et cartographiques doivent être référencés à temps GPS


plutôt qu'à fiduciels.


4.3.1.2 - Spécifications d'enregistrement:


L'intervalle d'échantillonnage pour les données du spectromètre gamma-ray sera à 1,0 seconde





























Page 28 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays








intervalor Frequency


Sensitivity ES“


» ■ ». - - „ - -----=


I rnse€


1 Rdhomnetrie @hnele(evx)


II--- ■ . . ■ ---


K ----


0.1 LP* UM.


0 1 second 10/sec.


0.1 m 1/wr.











4.3.1.3 - Bulletin des données numériques:


Un bordereau de données numériques doit être maintenu sur terrain pour enregistrer les informations


suivantes:


(i) code externe d'étiquette de données;


(ii) contenu des données (départ et arrivée, date/heure d'enregistrement et les numéros de


vol);


(iii) dates de vérification et de copie;


(iv) résultats de la vérification (c-à-d. une erreur de lecture ou relire requis);


(v) Date des données d'origines livrées aux installations de la compilation. Mesures prises si


les données sont perdues ou endommagées pendant le transport








4 4 COMPILATION DES DONNÉES DE SURVOL


4 4.1 Trajectoire de vol:


4.4.1.1 - Cartes de base:


Xcalibur sera responsable de l’acquisition de toutes les cartes de navigation et les cartes nécessaire


pour la planification de vol et contrôle de qualité sur terrain à ses propres frais.


4 4.1.2 - Récupération des données:


Les données GPS seront utilisées pour positionner les lignes de vol tout au long de la zone d'étude. Il


est le principal système positionnel. Une carte de la trajectoire de vol est effectuée a* partir des


données électroniques numériques des lignes de vol avec des coordonnées latitude et longitude


appropriées. Toutes les données brutes d'acquisition de GPS qui fournit un resurvol de position pour


l'avion pendant le vol de ‘enquête seront enregistrées.


4.4.1.3 - Format:


Chaque ligne de traverse et de contrôle aura comme numéro de ligne un nombre entier unique (non


décimales) avec le numéro de segment constitué étant que le dernier chiffre du numéro de ligne.


Lignes partielles seront tronquées à la limite des lignes de contrôle intérieur.


4 4.1.4 - Traçage de la trajectoire de vol:


Chaque ligne doit être étiquetée avec un minimum de 2 étiquettes par feuille de la carte, ou un


minimum d'une étiquette si la direction de la ligne est marquée dans l’étiquette de ligne Le poids de


la ligne et étiquetage seront discutés avec f entrepreneur. Les cartes d’échantillon doivent être








Page 29 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





fournies sur demande. Les numéros des lignes de survol et de contrôle doivent être placés à l’intérieur


des limites Ouest et Sud de chaque carte. Un étiquetage final des données de la ligne de vol doit avoir


un numéro de ligne unique pour chaque segment présente sur le plan de la ligne de vol ainsi que dans


les données d'archives numériques correspondantes.


4.4.2 Tous les ensembles de données géophysiques:


Les données numériques doivent être fournies au format de données de ligne Geosoft binaire (GDB).


Xcalibur mettra en place un système permettant de fournir ces données dans les meilleurs délais à la


demande.


4 4.2.1 - Maillage:


Taille de la grille ■ un quart (1/4) de l'Interligne de traverse indiquée dans une demande de


propositions.


Un programme Informatique sera employé pour interpoler une grille de données carré-loculaire à


partir des données des lignes finales de traverse et de contrôle nivelées.


SI la zone est quadrillée dans plus d'une grille, les grilles auront une origine commune pour activer la


grille de fusion sans re-maillage.


4.4.3 Données de spectrométrie gamma-ray:


Une description détaillée des méthodes de spectrométrie gamma aérienne moderne se trouve dans


le rapport technique 323 de l'AlEA (Spectrométrie gamma aérienne arpentage). Ce qui suit a été


modifié par le présent rapport:


4.4.3.1 - Etalonnage de l'énergie:


Il faut d'abord déterminer le taux de comptage dans les différentes fenêtres afin de réduire le volume


de données à transférer dans les enregistrements de domaine à la base de données de traitement. La


méthode la plus simple d'effectuer cette procédure de fenêtrage est d'acquérir des spectres


additionnés au fil des lignes entières ou des groupes de lignes et d'utiliser les spectres pour Identifier


les canaux dans lesquels le potassium 1460 keV et thorium2614 keV photo-pics se produisent. Les


fenêtres de potassium et de thorium sont alors centrées sur ces canaux et la fenêtre de l'uranium


défini au prorata de leurs comtes de fenêtre doivent être obtenue sur toute la largeur de plein


d'énergie spécifiée à la section 3.1.2.


4.4.3.2 • Sélection de données et édition:


Afin d’extraire électroniquement les données des enregistrements de survol, les débuts et les fins de


chaque ligne de vol sont déterminées ; les données sont lu et extraite de la base de données. Les


profils préliminaires des données numériques sont ensuite tracés pour vérifier les éventuelles lacunes,


crampons, bruit radio ou d'autres problèmes. Si nécessaire, les données peuvent être modifiées pour


supprimer ces effets.


4.4.3.3 - Correction de temps-mort:


La première étape de la séquence de réduction pour les données radiométriques est la correction de


temps mort. Cest à effectuer à l'aide de données électroniquement mesurées de temps mort. Le


temps mort de correction est apporté à chaque fenêtre à l'aide de l'expression:








Page 30 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays











OÙ:


• N est le comte corrigé en une seconde


• n est le comte brut enregistré en chaque seconde


• Tr est le temps mort enregistré, le temps nécessaire pour traiter toutes les impulsions


atteignant le détecteur en une seconde.


La correction de temps mort devrait être appliquée à chaque fenêtre dans le détecteur regardant vers


le bas, (y compris les fenêtres cosmique et total comte), mais pas aux données des détecteurs orientés


vers le haut car, elles sont traitées par différents circuits.


4.4.3.4 - Filtrage pour les corrections de fond:


Les filtres numériques devraient s'appliquer aux données altimètre radar pour lisser des sauts


soudains qui peuvent survenir lorsque vous voyagez sur des terrains escarpés qui causent des


problèmes de hauteur lors de de la correction des données. Un filtre de 5 points est adapté. La chaîne


cosmique du spectromètre doit également être filtrée pour réduire le bruit de la statistique. Dans ce


cas, un filtre de 11 à 21 points doit être utilisé.


Pour calculer le fond de radon à partir des données de détecteurs orientés vers le haut, les données


fortement filtrées d'uranium de détecteurs orientés vers le haut et celles de détecteurs orientés vers


le bas, y compris les données de thorium des détecteurs orientés vers le bas sont nécessaires comme


décrit ci-dessous. Les données originales doivent également être conservées. Les filtres adéquats


seront discutés et approuvés par ‘autorité technique.


4.4.3.5 - Fond cosmique et de l'aéronef:


La détermination des expressions de fond cosmique et de raéronef pour chaque fenêtre spectrale a


été décrite dans le chapitre 4 de l’AIEA du rapport technique 323. Ces expressions sont de la forme:


N^a^bC'


où:


• N est le combiné de fond cosmique et de l'aéronef dans chaque fenêtre spectrale,


• a est le fond de l'avion dans la fenêtre,


• C est le nombre de canaux cosmique et


• b est le facteur cosmique de décapage pour la fenêtre.


Les expressions sont évaluées pour chaque fenêtre à chaque point de données en utilisant les données


filtrées des canaux cosmique et les résultats soustraites des données.


4.4.3.6 - Fond de radon:


La détermination des constantes nécessaires à la correction de fond en raison de radon à l'aide de


détecteurs orientés vers le haut nécessite plusieurs étapes. La procédure décrite dans l’AIEA 323 est


généralement correcte, mais des études plus récentes ont raffiné le processus. La première étape,


déterminer les contributions de radon atmosphérique à différentes fenêtres spectrométrie est le


meilleur grâce à une série d'essais en vol au-dessus de l'eau. La méthode des moindres carrés permet


les constantes dans les équations 4.9 à 4.12 (AIEA 323) à déterminer. L'étape suivante consiste à


déterminer la réponse des détecteurs orientés vers le haut au rayonnement du sol (équation 4.13








Page 31 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays








AIEA 323). La procédure recommandée par Grasty et Hovgaard (1996), résumée ci-dessous, est plus


fiable que celle de rAIEA 323.





Compte tenu de la forte corrélation entre le rayonnement dans les fenêtres de l'uranium et du


thorium, il est préférable de penser que la réponse à la hausse provenant du sol peut être corrélée à





soit aux comtes dans la fenêtre de thorium ou comtes dans la fenêtre de l'uranium, bien que cela


devrait être discuté avec le responsable technique. Cela revient à supposer que al ou a2 est égale à


0. La solution pour al ou a2 est accomplie en soustrayant les mesures pour le canal vers le haut et le


canal de l'uranium (ou canal de thorium) à environ 30 s d'intervalle et de trouver un ensemble de


différences. Le canal de comptage total sera utilisé pour déterminer si la radioactivité augmente ou


diminue. Il est nécessaire de soustraire tout d'abord le comte dans le canal de ‘uranium (ou canal de


thorium) du comte total pour réduire le dommage du résultat final. Si le canal de comptage total


indique que la radioactivité est en diminution, le signe des deux différences vers le haut et vers le bas


doit être inversé. La valeur de la constante est alors simplement le rapport entre la somme de


différences ajustées dans le canal vers le haut divisée par la somme de différences ajustées dans le


canal vers le bas.


L'expression pour le composant de radon dans la fenêtre de l’uranium à la baisse est donnée par:





U =u-aU-azT+azbr-b.


a.-ai-atar











où:


• Ur est le fond de radon détecté dans la fenêtre U à la baisse


• u indique le nombre mesuré dans la fenêtre de l'uranium à la hausse


• U indique le comte mesuré dans la fenêtre de l'uranium à la baisse


• T indique le comte mesuré dans la fenêtre de thorium à la baisse


• al, a2, au et aT sont les facteurs de proportionnalité et


• bu et bT sont des constantes déterminées expérimentalement.


En utilisant les valeurs al ou a2 déterminées ci-dessus dans cette équation entraînent une estimation


raisonnable de Ur qui permettra les autres chaînes à corriger pour le radon.


Les taux de comte mesuré u, U et T utilisé dans l'équation (4.6) doivent d'abord être corrigés pour le


fond cosmique et de l'aéronef. Le radon comte dans le total comte, la fenêtre de potassium et de


thorium peuvent être calculés à partir de Ur en utilisant les équations (4.10), (4.11) et (4.12) de l'AlEA


rapport 323.


En raison du taux faible de comte dans la fenêtre de l'uranium à la hausse, cette fenêtre doit être


filtrée considérablement pour réduire le bruit de la statistique. Pour un système à deux détecteurs


orientés de 8,4 L de volume, un 200 point moyen devrait être approprié. La collusion peut survenir


dans les zones d'impulsion de radioactivité anormalement ésurvole et les erreurs affecteront la valeur


calculée de Ur. Dans ces domaines le composant de fond radon ne doit pas être calculé mais interpolé


à partir des sections adjacentes de ligne


L'enquête sur les données de test d'altitude (Section 3.2.2) servira à surveiller le fond atmosphérique


et calibrer les systèmes de détecteurs orientés vers le haut et vers le bas. Les variations dans la fenêtre


de l'uranium peuvent être en partie à cause de radon, mais aussi en raison des variations de r’humidité


du sol ou de petites variations dans la hauteur de vol ou de la trajectoire de vol. Les écarts dus aux








Page 32 of38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





erreurs de l'humidité du sol et trajectoire de vol peuvent largement être surmontés par une procédure


de normalisation simple basée sur le comte dans la fenêtre de thorium.


La procédure suppose un pourcentage de variation donnée en thorium comte du sol correspondant à


la même variation en pourcentage dans les comtes d'uranium du sol. La validité de cette hypothèse


doit être discutée premièrement avec l’autorité technique, le taux de comptage de thorium moyen


des essais pendant la période d'enquête entier est repérée. Ensuite, pour chaque test, le taux de


comptage d'uranium est multiplié par le nombre moyen de thorium, divisé par le nombre de thorium


pour ce vol. Les changements de vol en vol dans le comptage normalisé de Turanium qui en résultent


sont dus en raison des variations radon et les corrections peuvent être déterminées pour chaque vol.


Cette procédure est décrite en détail dans le rapport technique 323 de l'AlEA.


4.4.3.7 • Calcul de la hauteur effective AGL:


Les données d'altimètre radar filtrée serviront en ajuster les ratios de décapage pour l’altitude et


d'effectuer des corrections de l’atténuation. Elles sont ensuite converties en hauteur effective (he) au


STP par l'expression:


A p


T ^273.15 1013


où:


• h est l'altitude radar observée


• T est la température de l'air mesurée en degrés C


• P est la pression barométrique en kPa.


Si nécessaire, la pression (P) peut être estimée de l'altitude barométrique (ou GPS) à l'aide de


l'expression:


P=p.e"asa


où:


• H est l'altitude barométrique (ou GPS) en mètres


• Po est la pression barométrique (au niveau de la mer) kPa.


4.4.3.8 - Décapage:


Les ratios de décapage, déterminés dans des blocs d'étalonnage comme décrit au chapitre 4 du


rapport 4.2.3.


Les principaux ratios _0, _0 et _0 varient avec l'altitude effective (voir Section 3.4 4.7) au-dessus du


sol et doivent être réglés avant que le décapage est effectué.


Puisque b est égal à 0 pour les fenêtres décrites précédemment, en utilisant les cinq autres ratios de


décapage, le fond de taux de comptage corrigé dans les trois fenêtres peut être dépouillé pour donner


des comtes dans les fenêtres de potassium, uranium et thorium et qui proviennent uniquement de


potassium, d'uranium et de thorium. Ces taux de comptages dépouillés sont donnés par les équations


ci-dessous:

















Page 33 of 38


A République Démocratique du Congo


*399 Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays


a . a, .0.00049* h,


p -s. .0.00065* K


y-Y- 0.00069h,


D - । - «V a(a • «P)


N, - [nm(ay-B)+nu(as- v)-n(1- aa)yo


Nu -[DmgB- a)+ny-ngVD


Nm-nrm(1 -gV-nga+nkagyD


Où c est le Th dans le rapport de décapage U, d est le Th dans le rapport de décapage K, e est le U dans


le rapport de décapage K, a est le U dans le rapport de décapage « inverse » Th et g est le K dans le


rapport de décapage U inversé.


4.4.3.9 - Correction de l'atténuation:


Le fond de comte total corrigé et le taux de comte dépouillé varient exponentiellement avec l'altitude


de l'aéronef. Par conséquent, le taux de comptage mesuré est lié au taux de comptage à altitude


nominale de sondage par l'équation:


N,=N.e"a-"


où:


• Ns le taux de comptage normalisé à ‘altitude nominale de sondage, ho ;


• Nm est le fond corrigé, dépouillé des taux de comptage à hauteur équivalente STP, h ;


• p est le coefficient d'atténuation pour cette fenêtre.


4.4.3.10 - Conversion à des concentrations de radioéléments apparents:


Les données de taux de comte entièrement corrigées sont utilisées pour estimer les concentrations


dans le sol de chacune des trois radioéléments, potassium, uranium et thorium. La procédure


détermine les concentrations qui donneraient le taux de comte observé, si uniformément répartie


dans une source infinie de dalle horizontale. Parce que les fenêtres U et Th réellement mesurent 214Bi


et 208TI respectivement, le calcul suppose implicitement l'équilibre radioactif dans U et une série de


désintégration de Th. Les concentrations de Th et U sont donc exprimées en concentrations


équivalentes, ell et eTh.


Les concentrations de potassium, d'uranium et de thorium calculées sont déterminées à l'aide de


l'expression:


C-N/S


où:


• C est la concentration de r’élément (k%, eU ppm ou eTh ppm)


• S est une large source de sensibilité pour la fenêtre, et


• N est le taux de comte pour chaque fenêtre, après correction de temps morts, fond, décapage


et atténuation


Une estimation du taux de dose de l'air absorbé provenant des sources géologiques se fera à partir de


la concentration apparente, k%, eU et eTh ppm, à raide de l'expression:








Page 34 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





exprimée en nGyh-1 (nano-Gray/heure)


4.4.3.11 • Calcul des ratios des radioéléments:


Les rapports des trois radioéléments (eU/eTh, eU/K et eTh/K) sont souvent représentés sous forme


de profils. En raison des incertitudes statistiques dans les mesures individuelles de radioéléments,


certaines mesures doivent entre considérées dans le calcul de ces ratios. La méthode acceptable pour


déterminer les rapports est la suivante:


1. Négliger les points de données où la concentration de potassium est inférieur à 0,25 %,


car ces mesures sont susceptibles d'être au-dessus de l'eau.


2. Faire progressivement la somme des concentrations d'élément des points adjacents de


chaque côté du point de données jusqu'à ce que les concentrations totales accumulées


du numérateur et de dénominateur dépassent un certain seuil. Ce seuil est normalement


défini comme équivalent au moins 100 comtes pour le numérateur et le dénominateur.


Ce seuil sera obtenu de la sensibilité déterminée expérimentalement. Calculer les ratios


en utilisant les sommes accumulées.


Avec cette méthode, les erreurs associées à des ratios calculés seront similaires pour tous les points


de données. Les grilles des ratios devraient être élaborées directement à partir de données maillées


de concentration. Les cellules de la grille qui ont une valeur de potassium inférieur à 0,25 % doivent


être considérées comme non définies. Les cellules qui ont du potassium supérieur à ce seuil peuvent


être utilisés pour calculer les ratios. Les grilles pour le numérateur et le dénominateur doivent être


anneau recherché pour assurer que le numérateur et le dénominateur dépassent le seuil de 100


comtes tel que requis pour le calcul de profil. Seules les cellules ayant une concentration en potassium


supérieure à 0,25 % seront incluses dans ce processus d'accumulation.


4 4.3.12 - Maillage:


La plupart des cartes des produits nécessitent les données à interpoler sur une grille régulière.


Beaucoup des algorithmes standards de maillage sont inadaptées aux données radiométriques, en


raison des variations statistiques inhérentes. Un algorithme de maillage adapté est celui qui prend la


moyenne de tous les points de données se trouvant dans une zone circulaire ou elliptique,


inversement pondérée en fonction de la distance entre les points de la grille. Les algorithmes de


maillage adaptés seront discutés et approuvés par l'autorité technique.


4.4.4 Inspection technique de la compilation finale:


4 4.4.1 - Cartes de base:


Xcalibur sera équipé avec les fichiers cartographiques numériques tel que décrit dans tout appel


d'offres.


4 4.4.2 - Cartes d'intervalle de couleur des données géophysiques:


Xcalibur rassemblera et produira des cartes numériques finales composées de notes descriptives,


carte rubriques, logos, coordonnées de la carte et carte de références adjacent, ligne traitée, la base


topographique et toutes les couches de données se rapportant à l'enquête, avec poids et couleurs


appropriés de la ligne tel que décrit dans 3.4.5, 3.4.10.1 et 3.4.11 dans la fenêtre définie par la ligne


traitée. La carte de base avec la bordure pour chaque feuille de la carte sera établie et soumise pour


approbation. Ces cartes seront conformes aux cartes aéromagnétiques standards.








Page 35 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays





Les intervalles de couleur pour le champ magnétique total résiduel seront conformes à la répartition


de ('histogramme égalisé de la gamme de données, les intervalles de couleur pour la dérivée première


verticale du champ magnétique soit devront respecter une distribution histogramme égalisé de la


gamme de données ou à une distribution normalisée fournie par le responsable technique. Les


tableaux de couleur spécifique pour chaque paramètre seront fournis.


4.4.4.3 - Produits préliminaires:


Xcallbur soumettra pour approbation à l’autorité technique, avant la préparation des produits finis,


1. Copie de tous les éléments suivants:


i) Les archives des données préliminaires, ligne et grilles. Les données préliminaires ou


provisoires qui seront soumis en GEOSOFT.GDB format binaire, avec détails de projection


y compris le méridien Central et DATUM utilisés dans le processus de génération de grille


Ces détails sont soumis sous forme de fichier «read-me» accompagnant les grilles. Le


responsable technique doit être consulté avant la génération de l'archive.


Il) Toutes les cartes numériques en couleur par spectrométrie de rayons gamma à l'échelle


1/50 000 et 1/250 000.


iii) Des cartes numériques de toutes lignes de vol à l'échelle 1/50 000 et 1/250 000.


Chaque carte soumise à l'approbation sera accompagnée par tous les bordereaux de vols pertinents,


nivellement, informations, etc. nécessaires à la vérification de la compilation. Les données numériques


ainsi qu'un rapport préliminaire de compilation étape par étape seront également présentés en ce


moment.


Voici quelques-uns des critères pour l'acceptation des cartes par spectrométrie gamma:


• la trajectoire de vol sera vérifiée;


les valeurs de contour et numéros fiduciel (carte de la ligne de vol) avec une étiquette lisible;


■ l'identification des lignes de survol et de contrôle sur la carte de la trajectoire de vol;


- la validité du périmètre de rayonnement le long des lignes de traverse en ce qui concerne la


position et l'intensité;


l'interpolation valide des contours entre les lignes de vol;


• l'absence de «herringbone » ou d'autres effets en raison de la mise à niveau ou la position de


la ligne de vol;


les lignes de traverse doivent lier entre les cartes adjacentes, le cas échéant.


Chaque manuscrit soumis à l'approbation sera correctement identifié quant à la zone, numéro de


carte et les coordonnées géographiques appropriées d'enquête avec la date de création étiquetée.


Remarque : Un exemple de carte numérique (en format Geosoft .MAP ou PostScript) de chacun des


produits sera soumis à l'approbation (étiquetage fiduciel, intervalles de couleur, etc.) avant la


production de tout produit final.








4.5 PREPARATION DES ARCHIVES DIGITALS


Dans des circonstances précises, les données numériques des lignes seront effacées là où ces données


ne sont pas utilisées dans le maillage. Ces circonstances sont:


• Chevauchement des données de ligne où les lignes de vol ont été brisées;


• Trajectoire de vol se terminant en dehors des limites de la zone de sondage.








Page 36 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays








4.5.1 Spécifications générales:





L'ensemble de données numériques sera le principal produit final à livrer et il sera de la plus haute


qualité possible, essentiellement sans erreur. Xcalibur fournira un résumé statistique pour chaque


champ dans l’ensemble de données de ligne et aussi pour les ensembles de données maillées complets


étant présentés comme archives finales. Les médias acceptables sont CD ROM ou DVD. Xcalibur


consultera l'autorité technique pour assurer la compatibilité.





4.5.2 Spécifications détaillées:





4.5.2.1 - Archive de ligne:


Données de ligne:


Les données archivées de ligne doivent être soumises en format binaire (*.gdb) Geosoft.


Taux d'échantillonnage des données de ligne:


Avant la génération d’archive de ligne, Xcalibur consultera l’inspecteur technique sur la structure


finale et le format. Voici un exemple de la structure et le format de l'archive de ligne:








Name: Units: Description:














Line number











UlIE


TIME sec Time (sometimes fiducial counter)


GPSTIME sec Time . GPS


FIDCOUIIT sec Fiducial counter


LOI IG deg longitude


LAT deg Latitude


EASTIIIG m Easting


IIORTHIIIG m Ilorthing


SURFACE m Drape surface


R ALT m Radar altitude (Terrain Clearance)


BALT m Barometric altitude


GPSALT m GPS altitude (edited) above MSL (mean sea level)


DBMRAW m Raw Digital Elévation Model / Topography (BALT or GPSALT ■ RALT)


Mwr. m Levelled Digital Elévation Model Z Topography (raw + corrections)


TEMP C Temperature


BARO_PR kP» Barometric Pressure


R_UVE ms Live Time


R_COS cps RawvCosmic count


R_UPU cps Raw Upward-looking Uranium count


SPECTRUM cps Measured spectrum, 256 or 1024 channel array


R_TOT cps Raw Total Count (cps-count per second)


R.POT cps Raw Potassium count


R_THO cps Raw Thorium count


R_URA cps Raw Uranium count


RRDII cps Computed Radon Background


F J IA» nGy/h ilatural Air Absorbed Dose Rate


F_POT % Final corrected Potassium concentration


F_THO ppm Final corrected Thorium concentration


F_URA ppm Final correct ed Uranlum concentration


F_RTK ppm/ Equivalent Thorium 7 Potassium


F_RUK pom/X Equivalent Uranium I Potassium__











Page 37 of 38


 République Démocratique du Congo


Cartographie géophysique aéroportée et géologique du pays








4.5.2.2 - Archive de la maille:


Une grille fichier de format Geosoft *.grd pour chacune des variables transformées pour l'enquête


entière, la projection de Mercator Transverse universelle avec le méridien central approprié sera


utilisée pour créer des ensembles de données maillées. Chaque origine de la grille d'enquête sera un


multiple de l’intervalle de la grille des coordonnées de ‘abscisse et de l’ordonnée.


4.6 PRODUITS FINAIS


4.6.1 Archive des données digitales:


Tous les produits de la carte finale seront également livrés en formats Geosoft MAP Formats ou


PostScript, ainsi que le format PDF à une résolution permettant de reproduire fidèlement les produits


représentés - à discuter.


4.6.2 Rapport technique:


Un rapport technique sera préparé par Xcalibur, qui présente


(I) un compte rendu assez complet des opérations sur le terrain;


(ii) une description de la compilation des données et


(iii) un Inventaire des produits finis qui en résulte et qui sera utile aux usagers des données;


Le rapport de projet doit inclure ce qui suit:


(i) La description des opérations sur le terrain avec les statistiques, y compris


une liste des.


• bases des opérations avec les dates pertinentes et du personnel


impliqué;


• description de l’aéronef de sondage et instrumentation utilisé.


(ii) Les spécifications techniques de l’enquête, y compris une description des


problèmes rencontrés au cours de ‘enquête. Une discussion sur l’efficacité


des techniques de sondage et instrumentation utilisée avec des suggestions


pour améliorer l'efficacité des survols aéromagnétiques


(iv) La description de la procédure de compilation Incluant un diagramme général de


compilation de données complètes;


(v) La technique de correction et d'édition des données brutes pour la production de cartes


de contour; y compris la liste de tous les critères utilisés ;


(vl) le rejet/acceptation des données; une explication générale de la base mathématique de


la mise à niveau et le maillage;


(vii) L'algorithme utilisé; personnel impliqué;


(viil) Les cartes-index et une liste de tous les produits de fin de renquête. En outre, pour


chaque fichier:


une documentation détaillée des formats de fichier ;


- une liste de toutes les constantes, les niveaux de référence et facteurs


de conversion nécessaires pour toute utilisation ultérieure des


données.


(ix) Une copie du rapport de projet doit être soumise et approuvée par ‘autorité technique


avant sa finalisation;


(x) la version finale sera accompagnée par une version numérique en format MS Word ou


WordPerfect.




















Page 38 of 38